Autorisations ICPE et autorisations uniques

BEAUCE SOLOGNE CARRIERES à VILLAMBLAIN

 
 

Dossier d'autorisation environnementale

L'enquête publique relative au projet de la société BEAUCE SOLOGNE CARRIERES (B.S.CR) est prolongée jusqu'au 9 octobre 2020 inclus.

Avis de prolongation d'enquête publique

> AVIS d'enquête publique - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 0,08 Mb

La société BEAUCE SOLOGNE CARRIERES (B.S.CR) a présenté une demande d'autorisation environnementale relative à un projet d'ouverture d'une carrière de roches massives (calcaire) située sur le territoire de la commune de VILLAMBLAIN (45310), au lieu-dit "La Terre des Hôtels" ainsi qu'une installation de traitement (concassage/criblage en fond de fouille) et une station de transit de produits minéraux.

Cette demande fera l'objet d'une enquête publique de 33 jours qui se déroulera du 24 août au 25 septembre 2020 inclus.

Avis d'enquête publique

> avis d'enquête publique - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 0,07 Mb

Dossier de demande d'autorisation environnementale

> Cerfa_15964-01 - Villamblain - BSCR - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 1,44 Mb

> Tome 0 - RNT - Villamblain - BSCR - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 4,36 Mb

> Tome 1 - DA - Villamblain - BSCR - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 17,71 Mb

> Tome 2 - MT - Villamblain - BSCR - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 25,80 Mb

> Tome 3 - EI - Villamblain - BSCR - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 20,73 Mb

> Tome 4 - EDD - Villamblain - BSCR - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 13,01 Mb

Avis

Avis de la Mission Régionale d'Autorité environnementale

> 20200420-Carrieres-Villamblain-avis-MRAe - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 0,82 Mb

Avis Agence Régionale de Santé

> ARS_avis VILLAMBLAIN Carriere BSCR - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 0,06 Mb

Réponse du pétitionnaire

> Réponse exploitant - Villamblain - BSCR - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 0,11 Mb

Avis SAGESchéma d'aménagement de gestion des eaux

> Avis SAGESchéma d'aménagement de gestion des eaux - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 0,04 Mb

Observations et propositions du public sur le dossier d'enquête

Les observations et propositions du public sur la demande et le dossier de la Société Beauce Sologne Carrières peuvent être, pendant la durée de l'enquête publique :

- inscrites sur les registres d'enquête en mairies de VILLAMBLAIN et d'EPIEDS-EN-BEAUCE

- adressées au commissaire enquêteur par voie postale en mairie de VILLAMBLAIN

- transmises par courriel à l'adresse suivante : ddpp-sei-bscr@loiret.gouv.fr

Les observations et les propositions transmises par messagerie électronique sont reportées ci-dessous dans les  meilleurs délais

Date observations et propositions P.J.

30/08/2020

10h46

23/08/2020 à 15h34

Bonjour
Habitant La Chapelle Onzerain, je suis contre l'ouverture d'une carrière sur la commune de Villamblain, en effet cette carrière affectera plus les communes de La Chapelle Onzerain, Loupille, Mochainville, Liconcy , que la commune de Villamblain.
Merci de tenir compte de notre avis contre cette ouverture
Cordialement
Denise Laplise

Bonjour
en tant qu agriculteur sur la commune de la chapelle onzerain 37 rue du bourg ,je m oppose à la création d une carriere sur la commune de villamblain .
la parcelle concernée est vraiment limitrophe de la commune de la chapelle et seulement quelques kilometres la sépare du bourg .
cette proximité ne pourra entrainée que des nuisances sur la commune . ( bruit ambiant de l exploitation de cailloux , tires d explosif , déplacements de camions )
les structures routières ne sont pas prévues pour recevoir un plus supplémentaire de 200 camions jours y compris l insécurité que cela engendre .
merci de tenir compte de mon avis négatif à ce projet .
jerome huard
gérant de EARL HUARD
37 le bourg
45310 la chapelle onzerain

 

03/09/2020

20h15

 Bonjour,

Résidente sur la commune de Tournoisis depuis 43 ans, je souhaiterais exprimer mon inquiétude concernant la perspective d’une nouvelle carrière.

Il y a déjà beaucoup trop de circulation dans Tournoisis et la sécurité routière pour ses habitants n’est pas respectée.

Nous sommes un village en milieu rural et malgré tout il n’est pas possible de se promener à pieds, en vélo, poussette ... sans danger, faire du sport en plein air, sans compter les écoliers qui ont pour unique arrêt de car sur la départementale.

Les nuisances sonores occasionnées par les nombreux camions sont insupportables. Ils font trembler le mobilier à l’intérieur des maisons. Impossible de dormir les fenêtres ouvertes... réveil les enfants en sursaut.

La pollution est également à prendre en compte. Nous respirons déjà les produits de traitement dans les champs. Peut être des véhicules électrique !

Si vivre à la campagne devient dangereux et inconfortable, nos villages vont continuer à mourir.

Après tout cela, pensons moins à l’aspect financier mais à notre planète qui n’en peut plus des exploitations à outrance.

Cdt Mme Trån Jessie

 

07/09/2020

10h12

A l'attention de Roland Lessmeister Bonjour,Suite à l'information de la demande d'autorisation environnementale en cours, relative au projet cité en objet, je me permets de vous soumettre les questions jointes.Vous remerciant par avance des réponses apportées,Bonne journée,Muriel Bataille

> BSCR_QuestionsV2_CommissaireEnqueteur - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 0,22 Mb

10/09/2020

16h34

Monsieur le Commissaire Enquêteur Roland LESSMEISTER

Agriculteur sur la commune de Villamblain et domicilié sur la commune de Péronville à environ 1 km du projet de carrière,j'apporte mon soutient à ce projet qui va apporter un peu d'activité économique dans notre monde rural qui est sur le chemin du déclin économique,je trouve que les arguments du bruits des opposants sont largement sur estimés ayant eu sur mon exploitation une carrière dans le passé je n'ai jamais trouvé cela insupportable ,quand au réseau routier il me semble que l'axe Chateaudun Orléans est en mesure d'absorber ce trafic supplémentaire .

Veuillez agréer Monsieur le Commissaire Enquêteur l'expression de mes sentiments respectueux

Laurent CHERAMY

 

10/09/2020

21h23

Bonjour monsieur LESSMEITER,

 Habitant de la commune de Villamblain mais ne pouvant pas me rendre disponible aux jours proposés, je vous fais part de ma ferme opposition au projet de carrière de roches massives sur la commune de Villamblain et tout particulièrement sur le lieu-dit « la terre des hôtels »

 En effet, l’implantation d’une telle installation au centre des hameaux « des Hôtels », de « Liconcy », de « la pierre percée » et du village de Villamblain aurait des impacts considérablement négatifs sur la commune et la vie des habitants, comme par exemple :

 Les impacts financiers :

  • Dévalorisation de l’immobilier
  • L’impact sur l’agriculture : les poussières

 Les nuisances générées :

  • Le bruit avec la proximité d’habitation : risque pour la santé
  • La poussière : risque pour la santé
  • Les vibrations et ébranlements dus aux tirs de mines : risque pour la santé et pour les habitations proches

 Les impact écologique et alimentaire :

  • Pollution des eaux souterraines : Plateau calcaire très perméable et susceptible de présenter de forte fissuration : pollution de la nappe

 Impact sur les infrastructures routières :

  • L’augmentation du trafic routier : Très forte et rapide dégradation du réseau routier, qui est inadapté aux passages fréquents et aux tonnages des camions

 Les impacts sécurités :

  • L’augmentation du trafic routier : La dangerosité sur des routes de campagnes qui est le cadre idéale pour des balades en vélo en famille.
  • L’augmentation du trafic routier : Passage de camion dans le village : sécurité des piétons, des enfants…

 Impact humain :

  • Le choix de vivre à la campagne avec sa qualité de vie est remis en question pour tous les habitants de la commune.

 

 Dans l’espoir que l’avis des hommes qui ne souhaitent que vivre dans un environnement préservé et paisible, puisse compter face aux intérêts destructeurs de sociétés que seul l’argent motive.

 Mr DESMOULINS Mickaël

 Bien cordialement.

 

13/09/2020

16h26

Bonjour,

Je ne suis pas pour le projet de carrière sur la commune de Villamblain.

Cordialement,

Olivier RENARD

13 bis Nids45310 TOURNOISIS

 

14/09/2020

13h51

Bonjour, 

Je vous transmet ci-joint une lettre contre le projet de carrièreCordialement,CHAVIGNYMaxime

> lettre signée contre carrière - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 0,94 Mb

 

15/09/2020 à 17h08

Bonjour Monsieur,Ci-joint notre lettre de refus concernant le projet de carrière à Villamblain "Lieu dit les Hôtels".CordialementMme Papineau

15/09/2020 à 23h10

Bonjour,

Habitante de Nids, je ne suis pas favorable au projet d'ouverture de la carrière. Notre commune se situe à moins de 5 km du projet et nous allons forcément subir des nuisances sonores, de la poussière, des vibrations occasionnées par les camions (plus de 100 camions par jour de prévu) sans oublier les tirs de mines à proximité des habitations. N'oublions pas que notre planète est actuellement en danger : la suppression d'un hectare de bois prévu n'est absolument pas acceptable alors que le taux de boisement en Beauce est extrêmement faible ainsi que la suppression de 65 hectares de terres fertiles sur 30 ans. Quels vont être les effets de cette installation sur la faune et la santé ? 

--
Lydie TRAN
Gestionnaire du Département 45
DPE 2 - Bureau de l'enseignement privé

 

16/09/2020

23h09

16/09/2020 à 13h54

A l'attention de Monsieur Leissmeister, 

Je vous fais part de mon désaccord vis à vis de ce projet de carrière qui sera trop proche des habitations . L'étude de nombreux documents cités dans mon courrier ci-joint confirme bien toutes les nuisances qui affecteront les communes proches et tous les usagers des départementales jusqu'à Orleans, Chateaudun, mais surtout les villages traversés qui iront de la carrière à l'A10 vers Paris. 

Compte tenu du contexte Covid19, il est compliqué pour les personnes contre ce projet de se mobiliser en ce moment sans prendre de risque. L'information aux communes ayant été tardive, et pendant la période des congés, cela n'a pas favorisé la bonne communication auprès des habitants. D'autre part, comme indiqué dans ma lettre, de nombreux points mériteraient des études complémentaires car les risques sur les  habitants (santé...) constructions sont bien réels. J'ai listé un grand nombre de questions complémentaires pour lesquelles les réponses ne se trouvent pas dans l'étude d'impact et qui attendent une réponse claire.

A l'appui de tous les éléments de la lettre, et du contexte, il serait bienvenu de prolonger cette enquête publique et laisser le temps à un maximum de personnes de s'exprimer. 

Monsieur le Commissaire Enquêteur, Monsieur le Préfet, je vous remercie par avance d'autoriser un report. 

Respectueuses salutations

Mme Huard - La Chapelle Onzerain

> contre la carrière D955-2020 09 16 - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 4,44 Mb

 

Tournoisis le 17 Septembre 2020 à 11h33

A l'attention de Mr LESSMEITERBonjour, Je ne peux qu'approuver la totalité des avis défavorables.Ma principale revendication concerne la circulation. Habitant Tournoisis depuis 1983,je confirme, comme beaucoup de résidents, que le trafic routier dans notre village a considérablement augmenté, au fil des années. Un surplus de camions accentuerait de manière évidente, un risque de gêne sonore, un risque aggravé de détérioration de la chaussée (elle n'a pas besoin de cela), un risque d'accidents (n'oublions pas que la rue principale est une grande ligne droite où la vitesse excessive est un constat quotidien). Étant moins concerné par la proximité de cette éventuelle installation, je manifesterai mon total soutien à tous les habitants dont les habitations se trouveraient les plus proches.Les nombreuses nuisances engendrées, (bruits, poussières, pollution, etc) vous ont déjà plusieurs fois été exprimées. 65 hectares à terme.... pourquoi supprimer les terres agricoles productives, alors que celle-ci sont, non seulement l'outil de travail nécessaire pour nos agriculteurs, mais aussi l'assurance de pouvoir préserver une ruralité qui actuellement est attaquée de toutes parts. J'ai cru comprendre, que les directives gouvernementales, étaient contraires. Les petits bois, dont le nombre à très fortement chuté depuis les remembrements, ne doivent pas disparaître, il ne nous en reste plus beaucoup!!! Pensez à la faune et à la flore. J'espère que cette enquête ne prendra pas la même issue que celle mise en place pour l'installation du parc éolien, il y a quelques années. J'avais suivi le dossier depuis le début, une enquête d'utilité publique avait été faite, et oh surprise à la réunion organisée par le constructeur à la salle des fêtes de Tournoisis..... tout était déjà ficelé !!!! Voilà, je souhaite que tous les avis, pour ou contre ce projet, soient étudiés et appréciés le plus honnêtement possible et que votre compte rendu reflète le souhait de la majorité d'entre nous. Bien cordialement à vousGilles LEFEBVRE45310 TOURNOISIS

 

17/09/2020

22h28

17/09/2020 à 22h28

Monsieur le Commissaire enquêteur,        Comme vous le savez, j'ai été contacté par l'entreprise Nivet qui souhaite étendre son activité plus proche du grand Paris. Les questionnements ont été nombreux, le plus important pour moi étant la remise en état du terrain.Mon arrière grand-père a repris la ferme en 1865 depuis la Chapelle-Onzerain,  Je suis installé sur l'exploitation depuis 1985 étant le dernier des garçons d'une fratrie de 16 enfants. J'ai le souci de la préservation du patrimoine mais l'entretien du corps de ferme n'est pas évident aujourd'hui étant seul sur l'exploitation et avec des revenus agricoles qui baissent d'année en année.En 1995, j'ai ouvert un gîte rural afin de maintenir en état un bâtiment.En 2003, j'ai participé à la construction d'un centre de stockage et conditionnement d'oignons. J'en ai été le gérant jusqu'en 2008 avec 6 employés, cela a permis à quelques uns de produire des oignons et des pommes de terre.Puis en 2009, mise en service de 250 m2 de panneaux photovoltaïques sur une grange de stockage de céréales toujours dans le souci de moderniser l'entreprise.Quand l'entreprise Nivet est venu me trouver, j'ai pris ça comme une opportunité malgré les potentielles nuisances.Cette activité créatrice d'emplois est utile à la société pour l'entretien des routes et des bâtiments. Si elle ne s'installe pas à Villamblain, elle le fera à côté, les besoins étant là.
Le questionnement de la population est légitime mais beaucoup d'approximations et d'exagérations sont propagée, au sujet du bois par exemple qui est implanté sur une zone de pierres et n'a pas grand intérêt faunistique. On est loin de la forêt de tronçais...L'agence immobilière de Patay affirme ne pas avoir de difficulté à travailler sur la commune de Villeneuve-sur-conie malgré la présence de la carrière.
J'ai fait un rapide comptage des passages de véhicules sur la départementale 955 en milieu de matinée. 160 Voitures et 70 camions en une heure, je ne pense pas que 10 à 15% de camions en plus modifie l'environnement de la commune.L'entreprise travaille sur une plage horaire normale de 7 heure 30 à 17 heure et exploite la carrière par cycle en constituant des stocks puis s'ensuit une période de commercialisation avec seulement le chargement de camions réduisant ainsi le bruit autour du site.Les habitants les plus proches pourront prendre contact avec l'entreprise au sujet des possibles nuisances, la raison et le bon sens doivent l'emporter.Veuillez recevoir, Monsieur le commissaire enquêteur, mes sincères salutations.Merci de me confirmer la bonne réception de ce message.

Philippe Chavigny

 

18/09/2020 à 11h46

Monsieur le Commissaire Enquêteur, Monsieur le Préfet,

Un projet de carrière de calcaire sur la commune de Villamblain fait actuellement l'objet d'une enquête publique, jusqu'au 25 septembre 2020.

Il s'agit d'une carrière qui va s'implanter à proximité de hameaux (250m) et de villages existants (2km), un projet de 65 ha de terres agricoles sacrifiées, sur 30 ans (minimum car les carrières existantes sont prolongées de 10 ans), et qui va apporter de graves nuisances au quotidien pour un nombre important d'habitants aux alentours, mais pas seulement : de nombreux usagers empruntent la route D955, et déjà un trop grand nombre de camions traversent les départementales des villages.     

Le projet n'est donc pas sans conséquence sur la vie de toutes ces personnes, sur toute une génération.

Or, habituellement, les carrières sont éloignées des habitations.

Dans ce projet de carrière, un élément fondamental est peu pris en compte. Il s'agit de l'humain. Nous avons des préocupations.

Il est naturel que les habitants aient le temps de se renseigner sur les impacts pour leur vie et celle de leurs enfants, après avoir mesuré les conséquences du projet. Il est aussi naturel que les gens prennent le temps de renseigner, aient envie de réagir et de partager leurs interrogations et leurs craintes, avec leurs voisins, leurs Maires, le Commissaire Enquêteur.   

Or le contexte très particulier avec la crise sanitaire COVID19 que nous traversons incite les personnes à éviter les regroupements, les « manifestations de plus de 10 personnes doivent être déclarées 8 jours avant » auprès du service dédié en Préfecture. Les réunions avec Monsieur le Commissaire Enquêteur ne peuvent pas réunir plus de 10 personnes dans la même salle (les réponses aux questions d'un groupe ne sont pas partagées avec l'autre groupe, qui attend dehors), il est plus compliqué de rencontrer les personnes qui ont une expérience des carrières, des personnes plus âgées et donc plus à risque ....

Dans ces conditions, le Collectif estime que le délai normal de 1 mois pour l'enquête publique est injustement insuffisant. C'est pourquoi, nous considérons légitime de vous demander de rallonger le délai de l'enquête pour permettre aux citoyens impactés de s'exprimer dans un délai qui tient compte du contexte COVID19.

D'autres arguments sont à prendre en compte :

En particulier la communication sur le projet : les habitants ont été mis devant le fait accompli, avec l'ouverture de cette enquête publique, pour la première fois le 20 aout 2020. Les communes ont reçu un courrier daté du 25 juin 2020 mais reçu seulement le 7 juillet. Le délai officiel est de 3 mois, mais il ne tient pas compte de la date de réception du courrier, ce qui n'est pas juste.

Or nous apprenons aussi que le projet date de 2015 ! Les principes évoqués par la modernisation du déroulement de l'enquête publique de 2016 indiquent entre autres qu'il aurait été opportun de réaliser une enquête préalable pour discuter de l'opportunité du projet avec toutes les communes des alentours. (cf. extrait de Les principes de l'enquête publique.

18/09/2020

à 17h41

A l'attention de M. LESSMEISTER,Veuillez trouver ci-joint les documents à relier au dossier de la carrière de Villamblain.Vous en souhaitant bonne réceptionCordialementMairie de Péronville

> Courrier Carrière Villamblain - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 0,14 Mb

 

20/09/2020 à 11h48

 BONJOUR. ,
Résidant sur la commune de PATAY , qui n’ est qu ‘ à quelques kilomètres de VILLAMBLAIN ,
Et habitant sur le bd du 15 aout 1944 , ou nous sommes déjà terriblement impactés par
Les nuisances sonores dues au trafic routier , ( camions , tracteurs , voitures , etc. …)
Et dont nous subissons les désagréments au quotidien ( tremblements du mobilier , impossibilité
De dormir la fenêtre ouverte la nuit , en été , déplacements en vélos dangereux. Etc. …)
Et craignant une augmentation nouvelle de la circulation des poids lourds :
Nous ne sommes pas favorables pour ce nouveau projet de carrière à VILLAMBLAIN , et
Nous nous y opposons fermement .
Merci de tenir compte de notre avis négatif .
   CORDIALEMENT  .

20/09/2020 à 12h06

Bonjour,Ci-joint la lettre contre la carrière de VillamblainMerciMme LECLERC Carole

> non à la carriere - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 0,04 Mb

20/09/2020 à 14h30

Bonjour, veuillez trouver ci-joint le courrier d'un habitant de la chapelle onzerain non équipé d'internet qui souhaite vous faire parvenir son courrier avec photos

Cordialement,le collectif contre la carrière

> PHOTOS_7ROUTEDETOURNOISIS - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 2,41 Mb

> COURRIER_M.MASSON - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 1,63 Mb

------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------21/09/2020 21/09/2020 à 16h02

A l'attention de Mr Roland LESSMEISTER

Bonjour Monsieur

Propriétaire d'une maison au hameau de Machelainville commune de Péronville, je suis directement concerné car le projet est distant de seulement 1 km.

Je ne reprendrait pas les arguments contre déjà publiés auxquels je souscrit totalement mais je souhaiterais attirer votre attention sur les points suivants:

Je ne suis pas d'accord sur l'étude qui minimise l'impact sur la flore et surtout la faune présente à proximité du site. En effet il y a sur le secteur une population importante d'oiseaux dont certains sont protégés et une belle population de chevreuils se reproduisent dans le secteur. Or dans un rayon de moins de 500 m il existe plusieurs bois (Bois Joseph, bois Jouan, garenne de Liconcy...) qui doivent totaliser à eux seuls 5 ha sans compter le bois des Hôtels, ce qui est considérable en pays Beauceron. La biodiversité qui se dégrade partout en France doit être préservée.

Je trouve également étonnant qu' à l'époque actuelle ou le Gouvernement regrette la raréfaction des surfaces agricoles l'on sacrifie près de 70 ha de terre arable pour un projet industriel, sans compter l'impact de la retombée des poussières sur la qualité des récoltes des agriculteurs voisins, dont certains cultivent des plantes à graines (carottes, radis, chicorée etc..) et sur les cultures BIO ( Loupille )

La loi ALURAccès au logement et un urbanisme rénové avait renforcé le rôle de la CDCEACommission départementale de consommation des espaces agricoles (commission départementale de consommation des espaces  agricoles) . Le projet a t il reçu l'aval de cet organisme qui doit veiller "a ce que le projet réponde aux intérêts de la commune et qu'il ne porte pas atteinte à la sauvegarde des espaces naturels et des paysages, à la salubrité et à la sécurité publique et qu'il n'entraîne pas un surcroit important des dépenses publiques " (on peut penser à la dégradation prévisible du réseau routier)

La dispersion de poussières contenant dans les vents dominants d'ouest n'est elle pas de nature à endommager les éoliennes toutes proches qui sont implantées dans cet axe sur la commune de Tournoisis. L'exploitant de la ferme éolienne a t il été informé de cette problématique ?

Outre le bruit néfaste pour l'environnement immédiat il ne faut pas oublier la pollution visuelle nocturne sur un site qui sera sans doute éclairé toute la nuit...si le projet devait aboutir il faudrait obliger l'exploitant à planter sur tout le périmètre du site des arbres à feuillage persistant et non pas uniquement une haie au sud, le long de la RD 955.

Je suis inquiet également quand aux vibrations provoquées par l'exploitation et les tirs d'explosifs qui pourraient produire des fissures sur les bâtiments des communes voisines  et notamment ma maison.

La proximité de la motte médiévale de Nids, et la présence de Dolmens sur Péronville et Coulmiers (Epieds en Beauce) démontrant qu'il y a eu une présence préhistorique et historique dans le secteur devrait  nécessiter des fouilles archéologiques préalables comme pour tout projet de ce type. Cela a t il été fait ?

Enfin je regrette l'information tardive auprès de la population concernée (en ce qui me concerne, je ne l'ai appris que la semaine dernière) et compte tenu de la situation sanitaire particulière due au Covid, je demande la prolongation de l'enquête publique pour que tous soient en mesure de prendre pleinement connaissance du projet.

Je pense pouvoir être présent à la prochaine (et dernière !?) réunion prévue vendredi prochain, 25 septembre.

Dans cette attente, je vous prie d'agréer, Monsieur le Commissaire Enquêteur,  mes salutations distinguées.

Michel THIERCELIN

----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

21/09/2020 à 18h47

Bonjour Monsieur ,Je souhaite à mon tour donner mon avis sur la carrière,  je suis totalement contre, on a déjà énormément de camion qui passe dans notre commune ( Nids), et qui ne respecte pas du tout les limitation de vitesse et qui mettent en danger les habitants et les enfants.Et je ne parle pas de naissance sonore.Nous avons déjà 2 carrières dans le coin et cela m'a semble bien suffisant. Cordialement Melle Thion

-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------21/09/2020 21/09/2020   à 19h57 Contre l'exploitation carrière de calcaire à ciel ouvert sur la d955 45310 Villamblain

------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------21/09/2020 21/09/2020 à 21h29

A l'attention de monsieur Roland Lessmeister .Suite au tract protégeons notre cadre de vie non signé , serait-ce un corbeau ? et aux multiples panneaux " non à la carrière " je  vous écris pour vous donner mon avis : Un emploi de plus c'est toujours un emploi .Il y a déjà eu une carrière sur Villamblain à la ferme de La Mouise , j'ai presque aucun souvenir alors que j'habite depuis 45 ans ce village rural à vocation agricole . Elle aurait été exploitée environ 10 ans !Je connais la carrière de Villeneuve sur Conie , et je ne trouve pas de nuisance significative ou importante à mentionner . Pour ce qu'il est des camions , les routes départementales ont un accès direct .Faut il importer du calcaire de Chine comme en exemple le paracétamol ?!!!!!Donc je suis favorable à ce projet .Cordialement Godard Emmanuel.

> 0134_001-1 - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 0,11 Mb

------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------22/09/2020 22/09/2020 à 15h38

Bonjour, Je me permets de vous contacter concernant le projet de construction d'une carrière de calcaire sur la D955 en bout de route de Tournoisis. Mon grand père possède une résidence secondaire route de Tournoisis à La Chapelle Onzerain, héritée de ses parents, où mon père a passé son enfance, où mon frère et moi-même y avons passé presque toutes nos vacances et où nous continuons à venir. Ce village et les environs nous sont chers.Nous sommes donc évidemment contre la construction d'un tel chantier et qui plus est sur 30 ans !!  Nous avons eu la chance de connaître cette campagne calme jusqu'à nos 26 et 30 ans respectifs avec mon frère, et nous projetons sans peine y amener un jour nos enfants si nous en avons, ou du moins en profiter nous même encore longtemps. C'était en tout cas que nous prévoyions.   Sauf que la carrière change tout ... le trafic routier sera démultiplié donc plus de pollution, idem pour les nuisances sonores, la poussière, les camions déformant les chaussées et passant sur notre petite route, sans compter l'impacte écologique et sur la biodiversité, déjà qu'il y a de moins en moins d'animaux sauvages/oiseaux ...  Après 30 ans, que restera t'il ?  Le prix de l'immobilier aura chuté, les personnes ne pourront pas vendre leur maison à juste prix et devront les brader (et quelles conséquences y aura t'il pour elles ?), les habitants devront subir ce bruit, cette poussière ou peut-être quitteront-ils cette zone ce qui créera l'essor de villages presque fantômes ? Les personnes n'achèteront plus de résidence secondaire dans le coin, que restera t'il de l'économie locale ? Sans parler de la zone d'extraction qui j'imagine ne sera pas recouverte de terre par la suite et restera déserte ....J'espère que les objections seront entendues et que les personnes derrière ce projet prendront en compte l'impact néfaste de ce dernier, même si malheureusement la contrepartie financière alléchante prime souvent. Cordialement Elsa MARTIN SAINT LEON06 49 59 73 61
------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

22/09/2020 à 19h28

Madame, Monsieur,La famille de mon mari Monsieur MARTIN SAINT LEON possède une petite maison à LA CHAPELLE ONZERAIN depuis 3 générations ( bientôt 4 ) dans laquelle chacun de ses membres viennent se ressourcer régulièrement et tout au long de l'année puisqu'elle n'est située qu'à 1h30 de Paris où nous habitons.C'est avec stupeur et indignation que nous avons découvert la semaine dernière le projet de "Carrière à ciel ouvert " à Villamblain tout à proximité de notre maison.Nous avons pris conscience de toutes les graves nuisances que celle-ci va engendrer.Outre les conséquences néfastes impactant l'état de la voierie, l'accroissement du trafic de camions sur les petites routes ( risques d'accidents routiers augmentés...), il en est une " de taille " qui est celle affectant l'équilibre écologique de la qualité de l'air déjà fragilisé par l'usage des pesticides utilisés par les agriculteurs de cette grande région céréalière.Les Hautes Instances Sanitaires de notre pays leur ont demandé d'en réduire leur utilisation pour leur propre santé ainsi que celle de la population consommant ces céréales, ce qui est tout à leur honneur !Avec ce projet, qu'en est-il de cette belle décision écologique citoyenne ?Que va t'il en être des retombées de calcaire réputées cancérigènes sur leurs récoltes et les populations avoisinantes ?La Beauce est très venteuse et je ne veux pas que l'on nous fasse croire que ces poussières ne dépasseront pas l'enceinte de la carrière ( s'il vous plait pas de nouveau "fake" comme on dit maintenant sur le nuage de Tchernobyl s'étant arrêté à notre frontière ).Je n'ose imaginer qu'à la suite de la pandémie que notre pays traverse, certains intérêts financiers liés à l'ouverture de cette carrière puissent encore prévaloir sur la santé des habitants de cette région qui est réputée pour être l'un des greniers de la France.Je fais le voeu sincère que notre signature à cette pétition contribuera à récolter un maximum de participants afin de vous permettre de réétudier de manière plus approfondie cet impensable projet néfaste pour l'environnement de notre région .Cordialement,Famille MARTIN SAINT LEON11 Route de Tournoisis45310 LA CHAPELLE ONZERAIN101 rue Saint Charles75015 PARISMail : pg_msl@yahoo.fr

----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

22/09/2020 à 22h23

Monsieur le commissaire enquêteur,Je suis agriculteur à Villeneuve Sur Conie, à 1 km environ d'une carrière exploitée depuis de nombreuses années.Les nuisances rapportées par tous les détracteurs me paraissent infondées et très exagérées (200 camions / jour, calcaire sur les routes etc)Quant aux tirs de mines, habitant à proximité je n'ai jamais rien ressenti et le hameau, se situant encore plus près, est toujours debout, avec ses maisons ne datant pas d'hier.En tant qu'ancien élu, je peux vous assurer que les relations commune / carrière ont toujours été cordiales, et ces derniers ont toujours respecté leurs engagements.Bien que n'étant pas directement concerné, je suis pour ce projet, qui ne peut qu'apporter vie et emploi local dans une campagne déjà suffisamment sinistrée.

Cordialement,Dominique GUERIN

------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

24/09/2020 à 16h38

Bonjour Mr LESSMEITER,

Je suis contre le projet de carrière sur ma commune  au vue des nuisances que cela peut occasionner

Je souhaite finir ma vie au calme

CORDIALEMENT

MARCHALANT Marie Odile

Rue du grand orme 45310 VILLAMBLAIN

-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

24/09/2020 à 22h19

Monsieur Leissmeister,Nous avons connaissance de plusieurs messages qui vous ont été adressés par mail depuis le 17 septembre mais qui ne sont toujours pas publiés. Pourriez-vous, s'il vous plait, les mettre en ligne, afin que les personnes se connectant sur le site aient une vision actualisée et plus complète des retours tout au long de l'enquête publique.Nous avons par ailleurs constaté que les commentaires manuscrits n'étaient pas mis en ligne, c'est dommage. En vous remerciant par avance de la publication de ces nouveaux messages, et d'avoir autorisé la prolongation de l'enquête publique, veuillez agréer, Monsieur Leissmeister, nos respectueuses salutations. 

Le collectif contre la carrière.

-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------

25/09/2020 à 01h00

Bonjour Monsieur LESSMEISTER,

 

Par le présent courriel et mon courrier je vous indique que je suis favorable à la création de cette carrière.

Cette phrase résume assez bien ma pensée.

« …Il a des chances d’être positif quand l’exploitation agricole reprendra du fait que pendant 30ans la terre aura reposé en lisière de la carrière et n’aura pas subi l’épandage de produits chimiques, de tassement outrageux et aura offert un refuge à une diversité comme les lombrics, et insectes vivant au sol ou en terre. Il pourra être tenté une agriculture plus proche du bien-être de la terre et des espèces qu’elle porte en elle… »

Ne pouvant être à la réunion public demain

Question :

Que pourra espérer la commune de Villamblain comme retour financier par l’Impôt sur les Sociétés et/ou la Cotisation Foncière des Entreprises ?

 Cordiales Salutations

 J-D Bellamy

27 rue du Château d’Eau

45310 Villamblain

> BELLAMY Jean - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 0,28 Mb

-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

25/09/2020 à 15h16

Bonjour,
J'exprime par l'envoi de ce mel mon opposition au projet d'ouverture d'une carrière de roches massives calcaires et d'installation d'une unité de traitement concassage/criblage.
L'information qui m'a été donnée concerne un site sur la commune de VILLAMBLAIN aux Hotels qui se trouve à peu de kilomètres de la commune de la Chapelle-Onzerain dans laquelle nous habitons.
Les informations connues sur la nature de ce projet nous inquiètent fortement, et cela motive notre opposition.
Nous souhaitons que vous teniez compte de notre opposition à ce projet.
Cordialement,
Gilbert GALSOMIES
Laurence GALSOMIES
23 rue du bourg
45310 La Chapelle-Onzerain

---------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

26/09/2020 à 11h35

Bonjour,

Habitant dans la commune de Tournois (Nids), j'ai reçu un courrier m'informant de l'éventuelle ouverture d'une carrière de roches calcaires dans la commune de Villamblain.Nous demandant notre avis, je me permets donc de vous informer que je m'y oppose.En effet,  ce projet représentera entre autre un trafic de poids lourds nettement supérieur, entraînant un certain  danger. Nous connaissions tous leurs manières de conduire, sans respect pour les habitations et les autres véhicules.Il est donc inenvisageable pour ma part, que le calme recherché dans ces communes, soit perturbé par ce genre de trafic.C'est pour moi l'élément essentiel à mon opposition.Cordialement,Sarah D'Agostino 45310 Nids

------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

28/09/2020 à 8h09

Monsieur le commissaire enquêteur.

 Exploitant agricole sur Tournoisis résident en bordure du carrefour de la RD955 et de la D336, je ne peu qu'émettre des craintes vis-à-vis de ce projet de carrière.

Je me rends compte que les camions approvisionnant l'Orléanais, le nord ouest du Loiret et la région Parisienne passeront devant chez moi. Nous avons actuellement des difficultés pour sortir de chez nous (que ce soit à titre privé ou professionnel), donc chaque augmentation du trafic routier ne fait qu'aggraver la situation.

 Le respect du code de la route par tous conducteurs étant souvent aléatoire, et doutant de la mise en place de moyens de contrôle supplémentaires, je me doute bien d'une augmentation de la dangerosité de mon environnement proche.

 Notre département ne parvient déjà pas à entretenir correctement notre réseau routier (bien dégradé), donc je peu être sur que cela ne s'améliorera pas et qu'aucun aménagement de sécurité ne sera jamais mis en place sur le cheminement des camions sortant de la carrière.

D'autre part nous garantissez vous que ce projet ne débouchera pas sur des extensions (à la hauteur des demandes en granulats) induisant une augmentation des nuisances ?

Nous garantissez vous que les remblais n'induiront aucune pollution dans notre nappe, et ci cela arrivait en assumerez vous les conséquences ?

J'espère que vous avez prévu des compensations pour que les riverains proches puissent aborder sereinement ce projet ?

Lorsque je vois les dates de l'enquête publique ainsi que l'affichage des avis dans des endroits (même si vous êtes dans la légalité) improbables, nous aurons du mal à faire confiance au porteur de projet.

Je suis conscient de la nécessité de ce projet pour le développement de nos métropoles et que cela permettrai de pérenniser l'exploitation agricole concernée.

En revanche, je ne vois aucun bénéfice en contrepartie des nuisances qu'occasionnera votre projet pour ma part personnelle. Je ne peu donc être que contre ce projet.

Il serait peut être judicieux de positionner ces installations à proximité de réseaux ferrés plutôt qu'en bord de route, et de trouver un moyen de recycler les remblais qui serviront à reboucher la carrière (ces remblais sortant souvent des endroits où vous emmènerez le calcaire).

Nos métropoles nous donnent des leçons d'écologie tous les jours, il serait temps qu'elles les appliquent chez elles en assumant les coûts induits.

Bruno Debrée

2 rue du Portail TOURNOISIS

------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

28/09/2020 à 10h25

A l'attention de Monsieur Leissmeister Monsieur,Nous avons appris le projet d'ouverture de cette carrière depuis peu, ce qui évidemment laisse peu de temps pour exposer les raisons qui nous poussent à nous élever contre ce projet.Ayant le bonheur d'avoir une résidence dite "secondaire" depuis des décennies (plus exactement les années 1960) sur la commune de Villamblain, nous sommes, par conséquent, très attachés à cet endroit. De plus, l'épidémie actuelle liée au COVID fait que certains membres de notre famille sont amenés à vivre de façon permanente dans notre maison familiale, donc nous connaissons encore mieux le quotidien de cet endroit été, automne, hiver, printemps.
Ainsi, chacun de nous (puisque nous sommes nombreux dans notre famille à jouir de cette maison) sait combien le calme de cette commune pourrait être extrêmement perturbé par le projet que vous avancez, nuisances sonores, poussière, vibrations sonores liées au passage répété des camions, on parle également de tirs de mine ...Par conséquent, je me joins aux autres pétitionnaires pour m'opposer formellement à ce projet.Veuillez recevoir, Monsieur le commissaire enquêteur, mes sincères salutations,Mme Eva KEFELIVillévêqueCommune de Villambalin

-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

28/09/2020 à 12h24

A l'attention de Monsieur Leissmeister Monsieur,Nous avons appris le projet d'ouverture de cette carrière depuis peu, ce qui évidemment laisse peu de temps pour exposer les raisons qui nous poussent à nous élever contre ce projet.Ayant le bonheur d'avoir une résidence dite "secondaire" depuis des décennies (plus exactement les années 1960) sur la commune de Villamblain, nous sommes, par conséquent, très attachés à cet endroit. De plus, l'épidémie actuelle liée au COVID fait que certains membres de notre famille sont amenés à vivre de façon permanente dans notre maison familiale, donc nous connaissons encore mieux le quotidien de cet endroit été, automne, hiver, printemps.
Ainsi, chacun de nous (puisque nous sommes nombreux dans notre famille à jouir de cette maison) sait combien le calme de cette commune pourrait être extrêmement perturbé par le projet que vous avancez, nuisances sonores, poussière, vibrations sonores liées au passage répété des camions, on parle également de tirs de mine ...Par conséquent, je me joins aux autres pétitionnaires pour m'opposer formellement à ce projet.Veuillez recevoir, Monsieur le commissaire enquêteur, mes sincères salutations,Mme Eva KEFELIVillévêqueCommune de Villamblain

-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

28/09/2020 à 12h46

Monsieur le Commissaire Enquêteur,

Je vous fais part de mes remarques, par mail, concernant le projet de carrière, en effet, je ne peux me rendre aux permanences organisées car je ne suis que résident de loisir dans le village de Villevêque.

Nous avons une maison secondaire dans ce village depuis plus de 40 ans et nous y rendons régulièrement (week-end et vacances) pour échapper à la métropole parisienne. L'univers champêtre et agricole est idéal et parfait sur ces terres, tout respire la nature ; cela va du silence à l'activité agricole bien naturelle vu la nature du sol qui est offerte.
La faune omniprésente se fait également entendre avec plaisir car la cohabitation du monde animal sauvage est très appréciable, les oiseaux des arbres, les rapaces qui ratissent les champs en quête de rongeurs, les écureuils qui cachent leurs denrées dans les jardins pour l'hiver, les chats qui rodent, les chevreuils qui gambadent en nous observant de loin avec méfiance, les renards étonnés de tomber sur des hommes au coin d'un chemin, les lièvres peureux qui se fixent puis détalent à toute allure...
Bref, il y a ici une harmonie intelligente entre l'homme, la terre, la flore et la faune, dans un respect naturel du cycle de chacun. Nulle centrale nucléaire, nulle usine, nulle industrie, nulle autoroute, nul péage, nulle grande surface, nulle activité minière, et donc nulle carrière qui défoncerait la terre à coup de dynamite... Heureusement..!Je ne peux imaginer mes futurs séjours en ces lieux : lisant dans le jardin avec le chant des oiseaux, me promenant parmi les blés balayés par le vent, photographiant rapaces et couchers de soleil, reliant à vélo les différents villages avoisinants sous le soleil, faisant du jogging le matin dans le silence de la campagne loin de l'activité routière des villes, observant les étoiles et voix lactées les soirs d'été, jouer de la musique dans des endroits perdus entre les champs sans déranger ni les hommes ni la nature (car je suis musicien et pratique entre-autre la trompette), écrire et composer de la musique en pleine nature...
Non, tout cela je ne peux l'imaginer rythmé aux coups de dynamite, aux allers et venues des camions chargés de roche, aux klaxons inévitables liés aux trafic routier devenu surchargé, sentant le sol trembler par les explosions, craignant de tomber sur des éboulements, puits ou failles nouvellement créés par les vibrations, tant cette région est un gruyère de souterrains depuis des siècles, humant l'odeur de la poudre et du silice dans l'air, constatant le vide animalier découlant de toutes les nuisances créées...Effectivement, pour toutes ces raisons, implanter ce projet de carrière va déstabiliser cet espace et sera néfaste à tout l'environnement, pour les hommes et pour la nature ; étant un homme harmonieux évoluant dans cette nature, je vous livre mon sentiment, ma crainte et mon appréhension.

Cordialement,
Olivier Beillet Le Béhérec

Le 1er octobre à 18h08

A l'attention de Roland Lessmeister Bonsoir,Nous vous remercions de la prolongation de l'enquête publique.Veuillez trouver ci-joint la délibération du Conseil Municipal de Tournoisis que vous voudrez bien porter au dossier.Bonne fin de journée,Muriel BatailleMaire Tournoisis

0608342903

> BSCR_DeliberationTournoisis-1 - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 1,04 Mb

Le 2 octobre 2020 à 12h59

Bonjour M. Roland LESSMEISTER,

Je vous transmet ci-joint l’avis défavorable du conseil municipal de Patay contre le projet de créer et d’exploiter, une carrière de sables au lieu-dit « La terre des hôtels » sur la commune de Villamblain.

 Le conseil municipal formule un avis défavorable compte tenu :

- Des nuisances (bruit, vibrations, poussières, augmentation sensible du trafic routier, ainsi que des effets sur la faune et la santé) .

- Du fait du choix d’implantation sur plus de 65 ha de terres agricoles considérées comme un haut lieu de production de notre alimentation.

- Du sous-dimensionnement des infrastructures routières susceptibles d’accueillir un trafic poids lourds importants pour cette activité.

- Du fait de l’impact environnemental d’une telle activité et du trafic poids lourds généré par cette activité.

- Du fait des risques liés au tir de mines, les habitations les plus proches se situant à 200 mètres alors que les retombées moyenne touchent un rayon de 300 mètres.

 Cordialement,

Patrice VOISIN

Maire de Patay

> 99_DE-045-214502486-20200923-D_2020_079-DE-1-1_1 - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 0,17 Mb

Le 4 octobre 2020 à 22 h 40

Monsieur le Commissaire,

Je me permets d’intervenir en ma qualité de citoyen et de Maire de la commune de SOUGY, suite à l’enquête publique prescrite, après la demande présentée par la Société Beauce Sologne Carrière pour obtenir l’autorisation de créer et d’exploiter une carrière de roches massives (calcaire) située sur le territoire de la commune de VILLAMBLAIN (45310), au lieu-dit "La Terre des Hôtels" ainsi que d’une installation de traitement (concassage/criblage en fond de fouille) et d’une station de transit de produits minéraux.

Compte tenu de la situation géographique de la carrière, il s’avère que la commune de SOUGY serait impactée par une forte augmentation du trafic routier et plus particulièrement de camions et d'engins appropriés à cette exploitation.

J’ai déjà été interpelé par les habitants de SOUGY à propos du trafic quotidien des poids lourd qui augmente aux périodes des récoltes des betteraves, des pommes de terre, des oignons… Cultures usuelles dans notre campagne. Il apparait donc impensable d’y rajouter le passage des poids lourds devant arriver ou partir de la carrière pour rejoindre le réseau routier de leur destination.

Au-delà des fortes nuisances qui impacteraient les riverains de la RD5 (bruit, vibrations, poussière) se pose le problème majeur de sécurité pour la population tout entière, d’autant que l’école se situe en bordure de cette départementale qui traverse pratiquement toute la commune. A cela viendraient s’ajouter les dégradations des tampons des réseaux d’eaux et du revêtement… déjà soumis à rude épreuve.

Le PLUI H est conçu notamment pour favoriser l’habitat dans les petites communes. L’augmentation du trafic de poids lourds et les nuisances auraient un effet néfaste, voir dissuasif, sur les intentions de nouveaux habitants de s'installer à SOUGY et donc des répercutions sur notre économie, nos projets, nos réalisations futures et le bien vivre dans notre village.

Aussi au vu de ce qui précède, je vous fais part de mon avis défavorable pour l’implantation de la carrière.

E. DAVID

Maire de SOUGY

Le 5 octobre 2020 à 9 h 19

Mme Pascale Debrée

2, Rue du Portail

45310 TOURNOISIS

                                                                                                                          Le 5 octobre 2020.

Monsieur le commissaire au compte,

Habitante de Tournoisis, je me pose beaucoup de questions quant à l’implantation d’une carrière sur la D955. Ce n’est pas que je souhaite aller contre l’évolution des métropoles et encore moins contre le projet de M. Chavigny. Mais cette implantation aura de lourdes conséquences sur le milieu environnant.

Effectivement, je suis maman de trois enfants et j’habite au niveau du croisement de la D955 et D336 Il passe environ 5000 véhicules par jour devant notre porte. Nous sommes déjà complétement asphyxiés dans tous les sens du terme (bruit, dégagement de gaz toxiques, difficultés à sortir de chez nous, danger occasionnés par la circulation…). Et je vous fais grâce des incivilités et manquements au code de la route de la part des conducteurs qui augmentent encore la dangerosité des lieux. Cela nous a contraints à interdire l’accès sur trottoir devant chez nous à nos enfants pour leurs sécurités.  

Nous subirons de plein fouet le surplus de circulation engendré par la mise en place de cette carrière. Pour ma part je trouve que nous sommes déjà à la limite du supportable (je ne peux pas demander à mes enfants de ne pas respirer non plus).

De plus, le département n’arrive déjà pas à maintenir le réseau routier en bon état faute de moyens. On sait que les camions abiment beaucoup plus les routes que les voitures, donc nous allons au-devant de route en mauvais états, voir difficelement praticables.

Si l’on fait mention de l’impact écologique, nous aurons d’une part une destruction massive de la faune existante lors de l’extraction. La poussière qui en résultera aura elle aussi un impact négatif sur la zone où elle se déposera. D’autre part quel seront les conséquences du remblaiement ?  On nous affirme que ce ne sera que des gravats, mais permettez-moi d’en douter. Lorsque je constate que les affiches mentionnant l’enquête publique sont disposées dans des lieux où elles ne peuvent pas être lues… cela ne me donne pas confiance quant à l’intégrité des personnes qui exploiteront la carrière. De plus la livraison du calcaire en région parisienne, impliquera certainement un retour composé par les déchets de ceux-ci. Ce ne serait pas la première fois que les métropoles délestent leurs saletés en milieu rural. Sachant que nous avons la nappe de Beauce en sous-sol nous n’avons aucune garantie de ne pas rencontrer de problèmes de pollution ultérieurement à cause de ce qui sera enfoui.

Du point de vue financier, tous les inconvénients et désagrément qu’occasionneront l’exploitation de la carrière soit, augmentation de la circulation, bruit, destruction du réseau routier, poussière, destruction de la faune et de la flore sur place et alentour …. vont engendrer une baisse de l’immobilier. Non seulement nous devrons subir toutes les nuisances, mais en plus cela entrainera une chute de la valeur de nos maisons.

Toutes ces raisons me conduisent à contester la mise en place de ce projet.

Pourquoi ne pas réaliser ce projet dans des zones où une infrastructure est en place pour limiter les désagréments causés au voisinage ?

Veuillez agréer, Monsieur le commissaire au compte, mes salutations distinguées.

                                                                                                                                                                                            Pascale Debrée

Le 5 octobre 2020 à 10 h 36

Mme Marie José et M. Rémi Pellé

> IMG_20201002_0001 - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 2,02 Mb

le 7 octobre 2020 à 11 h 38

Monsieur le Commissaire Enquêteur,Je vous adresse en P.J. mon courrier concernant le projet de la carrière situé sur une parcelle des Hôtels.Cordialement,

Thérèse Chavigny

> Monsieur le Commissaire enquêteur - format : DOC sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 0,06 Mb

le 7 octobre 2020 à 11 h 52

Monsieur Le Comissaire Enquêteur,

 Je me permets de vous écrire ce mail en tant que citoyen et Maire de  la commune de ROUVRAY SAINTE CROIX.

 Suite au projet de créer et d'exploiter une carrière au lieu dit : "LA TERRE DES HÔTELS" sur la commune de VILLAMBLAIN.

 Je rejoins mes collègues de la CCBL (Communauté de Communes Beauce Loirétaine) impactés par ce projet, compte tenu de l'implantation de cette carrière qui pourrait engendrer pour le village :

- une forte augmentation du trafic routier, déjà bien empruntés par les transporteurs puis lors des cultures et récoltes de nos campagnes.

- des nuisances sonores, des vibrations pour les riverains qui jouxtent la RD5, celle-ci peuvent dégrader la qualité de vie et à terme compromettre l'avenir du village.

- le village est traversé par' la RD5, les administrés (surtout les enfants) ont déjà peur de traverser la route à cause des vitesses excessives du trafic routier.

- et aussi du fait de l'impact environnemental (pollution dûe aux camions et engins, poussières).

 Pour les arguments ci-dessus je vous fait part de mon avis défavorable pour l'implantation de la carrière.

 Cordialement.

 Mr LLOPIS

Maire de ROUVRAY SAINTE CROIX

le 7 octobre 2020 à 16 h 22

Monsieur le Préfet, Monsieur le Commissaire Enquêteur,

Par la présente, nous vous faisons part de notre désaccord vis à vis de ce projet de carrière.

Nous habitons à la Chapelle-Onzerain, commune sur laquelle l'impact sera important et les désagréments se ressentiront au quotidien : nuisances sonores, trafics routiers, insécurité des habitants et enfants. Nos habitations datent de 1800 voire même d’avant. Nous venons de découvrir sous notre maison un début de tunnel (accès par la cave) qui passe sous notre salon (voir photos ci-jointes).

Nous avons fait une déclaration à la Mairie comme l'exige la loi L563,6 du code de l'environnement.

Au dire des habitants plusieurs tunnels existeraient sous notre commune de la Chapelle-Onzerain.

Si cette carrière voit le jour, que vont devenir nos habitations avec tous ces mouvements de sol ?? Une étude des sols a-t-elle été faite pour les villages aux abords de ce projet ? Vous ne vous souciez en aucun cas de l'avenir des habitants proches, quand tout s'écroulera qui indemnisera ?

Mr et Mme DEMOUVEAUX

> PHOTOS_SOUS_TERRAINS_Mr et Mme_DEMOUVEAUX - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 1,19 Mb

Le 8 octobre à 14h14

Monsieur le Commissaire enquêteur,
Dans le cadre de l'enquête publique relative au projet d'ouverture d'une carrière de calcaire sur le territoire de la commune de Villamblain, je souhaite vous faire part des observations suivantes.
Nouvellement élue, l'équipe municipale de La Chapelle-Onzerain a découvert avec stupéfaction ce projet dont l'avis d'enquête publique se termine demain. Bien que cette nouvelle carrière ne soit pas située sur le territoire de cette commune, le hameau de Villiers, rattaché à La Chapelle-Onzerain et composé de trois habitations, se situe à moins de 500 mètres du futur projet. Les élus municipaux de la commune, tout comme les habitants du village, s'étonnent qu'une troisième carrière puisse être autorisée alors même que deux unités de production de granulats sont déjà implantées dans un rayon de trois kilomètres du centre-bourg. Outre les nuisances de tirs de mine ou la poussière engendrée par les engins de concassage, l'intensification du trafic routier sur une route déjà accidentogène, suscite de vives inquiétudes. Par ailleurs, le gouvernement ayant fait de la lutte contre l'artificialisation des sols, l'une de ses grandes priorités, comment ne pas s'interroger devant la transformation de ces terres agricoles cultivées en carrière de roches massives. Enfin, ce projet ne requiert pas l'assentiment des élus du secteur lesquels ont délibéré récemment contre l'implantation de cette nouvelle carrière et je m'associe pleinement aux préoccupations des élus locaux et des habitants de cette partie du département.
Cordialement,
Hugues SAURY
Sénateur du Loiret

Le 8 octobre 2020 à 16h01

Monsieur le commissaire enquêteur,

 Habitant de Villevêque depuis 12 ans, je me permets de profiter de mon expérience acquise depuis 25 ans dans le domaine du transport BTPBâtiment et travaux publics, agricoles (moisson), ramassage de betteraves, ramassage pomme de terre et oignons, terrassement dans les plus grosses sociétés du Loiret : les transports Perrin, les transports Moreau, les transport MDS, les transports Domecy, les transports Berton, les transports Saunier, les transports ADP, les transports Hubert.

Toutes ces années passées au volant de mon 44 tonnes me permet aujourd'hui d'avoir un avis sur ce projet de carrière qui pour ma part me laisse perplexe.

Pourquoi une nouvelle carrière ?

Il y a déjà 3 carrières de calcaire aux alentours de Villamblain sont-elles à sec ?

Vu déjà tous les témoignages sur le projet de carrière je vais beaucoup plus m'appuyer sur mon expérience qui est la route

La départementale 955 est la seule route desservant Châteaudun et Ormes. Un grand nombre d'usagers l'empruntent quotidiennement : usagers domicile / travail, transporteur routier et engins agricoles. Autant pour des raisons professionnelles que pour des raisons personnelles.

Vu l'implantation de la carrière au bord de la départementale 955 je me pose une question qui ne se trouve hélas pas dans le dossier. Comment les camions vont-ils pouvoir entrer, cela veut dire qu'il va falloir impérativement soit un tourne-à-gauche avec de l'autre côté de la chaussée une voie d'accès décélérant ou un rond-point.

Si c'est le cas je ne vois pas dans le dossier l'implantation d'un tourne-à-gauche dans le champ opposé à la carrière de plus il va falloir un certain volume pour pouvoir accueillir une flotte de camions arrivant sur site, car quand je lis qu'il y aura un camion toutes les 4 minutes c'est faux ! Depuis le temps que je travaille dans le terrassement et le chargement en carrière je peux affirmer que quand une flotte de camions travaillant pour la même société il est très rare qu'un seul camion arrive à la fois. Nous sommes généralement groupés où attendons des retardataires ou roulons ensemble.

Donc cela veut dire qu'il y aura aussi des travaux qui seront effectués sur la Départementale 955 de chaque côté en plus de la carrière ce qui va impacter la circulation de tous les gens qui vont de Châteaudun à Ormes pour aller au travail le matin et le retour le soir ainsi que les bus scolaires qui desservent nos communes : Villamblain, la Chapelle-Onzerain, Villeneuve-sur-Conie et Patay.

Si de tels aménagements sont prévus sur la D 955 pourquoi ne sont-ils pas dans le dossier, pourquoi devrait-on pénaliser tous les riverains empruntant la D 955 et enfin au bout de 30 ans qu'adviendra-t-il de ces modifications sur la départementale 955 une fois la carrière rebouchée ?

Par expérience je peux garantir qu'un camion qui vient chercher du calcaire n'arrivera pas chargé avec du gravât ou matériaux inertes pour le rebouchage comme cela est stipulé dans le dossier. Ceci est entièrement faux ! Je charge dans plus d'une 20aine de carrières en France ET JE PEUX VOUS ASSURER QUE J'ARRIVE VIDE CARComité de l'administration régionale COMMENT CHARGER DU CALCAIRE SAIN dans des bennes sales pleines de terre et de gravât ? C'est IMPOSSIBLE les PRORTOCOLES STIPULENT QUE LES BENNES DOIVENT ETRE PROPRES, DONC NOUVEAUTE ? UNE STATION DE LAVAGE EST ELLE PREVUE ?????

Il y a aussi des désagréments liés au défaut d'ETANCHEITE au niveau des portes des remorques, et oui les bennes ne sont pas toute neuve. Cela va engendrer des gravillons sur la route, de l'eau pleine de calcaire en période de pluie, ce qui ne va pas faciliter la bonne stabilité des véhicules, motos...

De plus, la sortie de la carrière sera très accidentogène car très fréquenté. A cela s'ajoute la traversée de la départementale 955. Il est utile de rappeler que cette départementale est l'unique axe qui relie Orléans à Châteaudun.

Mais comme stipulé dans le dossier si vous venez de Paris deux choix possibles : autoroute A10 où Route Nationale 20 ce qui implique forcément les communes de Sougy, Vouvray Sainte-Croix, Patay, Villeneuve-sur-Conie, la Chapelle-Onzerain, Tournoisis pour une déviation poids lourd éventuelle.

Etant donné que ces routes sont déjà largement empruntées pour les betteraves au niveau de la sucrerie d'Artenay ou de Toury, pour les transports de céréales au niveau des moissons et transport des oignons et pommes de terre et évidemment les carrières déjà existantes.

Le fait de rajouter cette nouvelle carrière apportera énormément de transport venant de Paris ce qui va fortement dégrader les routes déjà très abîmées et peu entretenues. Mais ces routes sont aussi sur le passage d'écoles comme à Sougy et Patay. La déviation poids lourds à Patay va pénaliser l'arrivée des bus qui se fait de ce côté ainsi que les accès aux parkings ce qui risque de perturber le trafic et aura pour conséquences des retards (à titre professionnel et privé).

La déviation poids lourds à Patay n'est pas non plus appropriée car pour reprendre la direction d'Artenay ou la direction de Villeneuve-sur-Cosnie il faut faire un grand écart lié au portafaux du camion. Que se passera-t-il lors des croisements entre camions ? De chaque côté je vous garantis le résultat catastrophique niveau bouchon et bloquant de ce fait les 2 accès au centre-ville car le même problème se situe de l'autre côté de Patay au niveau de la gendarmerie et pour tout arranger le stop au niveau de la grande place où se situe l'école privée avec l'arrêt du bus.

Je précise que les camions ne sont pas vides mais chargés à 44 tonnes et pour que le camion tourne à 90 degrés les 3 essieux tournent sur place écrasant fortement l'enrobée donc avec minimum 50 véhicules routiers (chiffres annoncés, c'est loin de la réalité) comprenant 1 aller et 1 retour je vous laisse imaginer... actuellement l'état de la route parle d'elle-même !

Et tout cela sans compter les routes des communes de Villeneuve-sur-Conie et de la Chapelle-Onzerain qui ne sont pas du tout faites pour le croisement de camions de 44 tonnes et les accotements sont déjà « défoncé » car le camion ne peut se permettre de rouler un temps soit peu sur l'herbe au risque de glisser et de se renverser ou de s'embourber. C'est arrivé à 100 mètres de la mairie de Villamblain au moment des betteraves il y a quelques années, 2 camions se sont croisés et l'un des deux a chaviré sur le côté. J'étais sur les lieux, j'en suis témoin !

Enfin, tout cela pour dire que la carrière n'est pas le seul problème mais va en engendrer beaucoup d'autres sur des kilomètres !

Faut-il encore pénaliser toutes ces communes, tous ces riverains qui vont finir par désertifier nos campagnes, laisser tomber les commerces de proximité de Patay car il sera plus accessible d'aller à Châteaudun situé à 12 km sur une départementale  que d'aller à Patay situé également à 12 km pour rouler sur des routes en mauvais état, croiser des camions peu respectueux des limitations de vitesse,  de salir voir abimer nos véhicules dans des trous ou sur des bas-côtés dans un si mauvais état qu'ils nous entraineraient inévitablement vers un accident ?

La réponse est simple alors oui je suis défavorable à ce projet de carrière qui pour moi va beaucoup plus pénaliser les riverains et coûter très cher en entretien au Département et que vont gagner nos communes avec ce projet ?

Je finirai par une autre enquête publique en cours qui m'interpelle. Celle pour le PLUPlan local d'urbanisme-H. Un projet de carrière qui arrive juste avant le vote du PLUPlan local d'urbanisme-H qui est pour la protection de nos campagnes ?

Ce calcul n'a-t-il pas été fait pour faire en sorte que le dossier passe avant ce nouveau PLUPlan local d'urbanisme-H ? car dans ce nouveau PLUPlan local d'urbanisme-H une carrière n'aura pas sa place....

DECIDEMENT L'ARGENT L'EMPORTERA TOUJOURS SUR L'HUMAIN !!

 M NUNES FRANCK

Villevêque

Le 8 octobre à 22h39

Monsieur le Commissaire Enquêteur,

Je souhaite vous faire part de mon expérience en tant que salarié de la carrière de Villeneuve-sur-Conie pendant plus de 35 ans.

Le travail sur site comporte de nombreux désagréments dont la poussière et le bruit qui ne se limitent pas qu'au site.

Des améliorations de nos méthodes de travail, de mon poste et des équipements sur les véhicules ont eu lieu pendant les années où j'y ai travaillé afin de limiter la pénibilité mais aussi de limiter les désagréments cités précédemment.

Pendant les fortes chaleurs et gros chantiers, des aménagements d'horaires étaient possibles. L'embauche était à 4h30 du matin ce qui a entrainé de nombreuses plaintes des habitants à proximité à cause du bruit.

Ce projet de carrière m'inquiète, car aujourd'hui jeune retraité je souhaite en profiter pleinement sans retrouver ces désagréments.

Je suis donc contre ce projet de carrière sur ma commune.

Cordialement,

Habitant de Villamblain

Le 8 octobre à 23h06

Bonjour,nous vous prions de bien vouloir trouver ci-joint les 300 signatures contre le projet de carrière la terre des Hôtels sur le lieu-dit le fossé au loup sur la commune de Villamblain.Cordialement,Le collectif contre la carrière D955

> signatures - format : ZIP sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 5,09 Mb

Le 8 octobre à 23h20 et 9 octobre à 10h16

Monsieur le Commissaire Enquêteur,nous vous prions de bien vouloir trouver ci-joint notre dossier contre le projet de carrière "la terre des Hôtels" sur la D955 au niveau de la commune de Villamblain.Cordialement,le collectif contre la carrière D955

> Dossier_collectif - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 4,68 Mb

Le 9 octobre 2020 à 15h29

Bonjour,

Nous vous prions de trouver ci-joint notre participation à l'enquête publique sur le projet de Carrière à Villamblain.

Bonne réception.

Cordialement,

--

Sylvaine Breton

Assistante

Association Loiret Nature Environnement

> Enquête publique-Projet de Carrière Villamblain-Avis LNE - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 0,71 Mb

Le 9 octobre 2020 à 21h11

Bonjour, Je suis un habitant de la commune de Villamblain.

Depuis des années la qualité de vie se dégrade de jour dans nos campagnes. Il faisait bon y vivre il y a une vingtaine d'années mais la circulation croissante d'année en année est devenue invivable au point de ne plus pouvoir se promener ou faire du vélo avec des enfants en toute sécurité. En plus des nuisances liées à l'exploitation même de la carrière, le surcroit de circulation serait insupportable dans les villages alentours qui sont déjà dans des états de délabrement et de saleté déplorables à cause d'une grande dose d'incivisme de certains. Je vous invite à venir vous balader un jour de pluie et vous pourrez constater par vous-même. La dépréciation de l'immobilier dans nos communes est aussi un facteur important pour les habitants. Pas de possibilité de venir voir le commissaire enquêteur de terrain aux horaires proposés pour la majeure partie des gens qui ne travaillent pas dans la commune, pourquoi ?

Cordialement

Laurent Gautier

Le 9 octobre 2020 à 23h25

Monsieur le Commissaire Enquêteur,Que se passe-t-il sur la D955 tout près de l’emplacement de la future carrière ? Nous avons pu observer ce soir, à la tombée de la nuit, la présence de cônes de signalisation en bord de route comme pour signaler de prochains travaux ou chantiers ou d’autres aménagements.Serait-ce déjà le commencement de certains travaux liés au projet de carrière alors même que l’enquête publique n’est pas close et la décision du préfet pas encore arrêtée ? Évidemment, il faisait nuit et les photos prises ne sont pas très nettes, mais suffisamment nettes pour reconnaître plusieurs cônes rouges et blancs. C’est tout de même bien étrange cette coïncidence (à cet emplacement, et le dernier jour de l’enquête publique).Nous souhaitions profiter de cette dernière heure avant la clôture de l’enquête publique pour vous alerter à ce sujet.En vous remerciant par avance de vérifier si ces cônes ne seraient pas en lien avec la carrière et dans quel objectif à ce stade de la procédure, veuillez recevoir nos respectueuses salutations. Le collectif contre la carrière "la Terre des Hôtels" sur la D955

IMG-20201009-WA0005
IMG-20201009-WA0004
IMG-20201009-WA0003

Rapport et conclusions du commissaire enquêteur

> Rapport CE partie 1 - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 4,36 Mb

> Rapport CE partie 2 - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 3,04 Mb

> Rapport CE partie 3 - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 2,14 Mb

> 2 20 11 06 Conclusions et Avis - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 0,46 Mb

 
 

Documents listés dans l’article :