Informations générales concours administratifs du Ministère de l'Intérieur

 
 
Il existe 3 types de concours administratifs au ministère de l'intérieur:

- Le concours d'adjoint administratif de 2ème classe (catégorie C, sans condition de diplôme)
- Le concours de secrétaire administratif de classe normale (catégorie B, diplôme baccalauréat requis)
- Le concours d'attaché administratif de l’État (catégorie A, diplôme Bac+2 requis)

Le concours d'adjoint administratif de 2ème classe:

Les emplois d’adjoints administratifs sont nombreux et très variés. Ces agents de l’État effectuent des missions d’accueil, de classement, de comptabilité, de gestion de planning, de standard téléphonique, gestionnaire RH, de recherche documentaire, d’encaissement en régie, de préparation de dossiers, de commandes d’appels d’offre, etc...

Vous trouverez ci-dessous des témoignages d’adjoints administratifs principaux de 2ème classe qui vous présentent leur métier :

- en police (à venir)

- en préfecture (à venir)

Le concours externe :

  • Conditions d’admission à concourir :

Le concours externe pour le recrutement d'adjoints administratifs principaux de 2ème classe de l’intérieur et de l’outre-mer est ouvert à l’ensemble des candidats (sans condition de diplôme) remplissant les conditions générales requises pour accéder aux emplois publics de l'État, à savoir :

- posséder la nationalité française ou être ressortissant d'un État membre de l’Union européenne ou d'un autre État partie à l'accord sur l'Espace économique européen (cf. annexe 1) ;

- jouir de ses droits civiques (pour les européens, dans l’État dont ils sont ressortissants) ;

- se trouver en possession d'un casier judiciaire dont les mentions éventuelles portées sur le bulletin n° 2 ne sont pas incompatibles avec l'exercice des fonctions d’agents publics ;

- se trouver en position régulière au regard du Code du service national (pour les européens, dans l’État dont ils sont ressortissants) ;

- remplir les conditions d'aptitude physique exigées pour l'exercice de la fonction compte tenu des possibilités de compensation du handicap.

  • Épreuves écrites :

descriptifs : 2 épreuves écrites.

Épreuve n°1 : une épreuve qui consiste à partir d’un texte d’ordre général d’une page maximum ou de 300 à 350 mots en la réponse à 6 à 8 questions destinées à vérifier les capacités de compréhension du candidat et son aptitude à retranscrire et ordonner les idées principales du texte (durée : 1h30 ; coefficient 3) ;

Épreuve n°2 : une épreuve écrite consistant en courts exercices destinés à évaluer les capacités du candidat en français (vocabulaire, orthographe, grammaire) et mathématiques (durée : 1h30, coefficient 3).

L’épreuve écrite se déroule à Orléans ou dans une commune limitrophe

  • Épreuves orales :

L’épreuve orale consiste, en présence des membres du jury ou d’examinateurs, à mettre le candidat en situation professionnelle et est destinée à vérifier son aptitude à accueillir du public, à classer des documents, à présenter les éléments d’un dossier, à recevoir et à restituer des communications téléphoniques, à la gestion d’emplois du temps et à l’utilisation d’un micro-ordinateur de bureau.

Le candidat peut être évalué sur sa connaissance des logiciels courants de bureautique, à savoir un tableur, un traitement de texte.

Cette épreuve peut en outre être destinée à vérifier l’aptitude du candidat à rassembler, traiter et mettre à disposition des informations de base, statistiques notamment, et utiles, en particulier, aux études et aux évaluations (durée : 30 minutes ; coefficient 4).

L’épreuve orale se déroule à la préfecture du Loiret, située au 181 rue de bourgogne à Orléans.

  • Affectations:

Les lauréats participeront à un amphithéâtre d’affectation au cours duquel ils choisiront leur poste par ordre de classement.

Les postes seront à pourvoir dans toute la région Centre-Val-de-Loire, au sein des périmètres suivants :

- SGCD

- préfecture

- police nationale

- gendarmerie nationale

- tribunal administratif

Le refus des postes proposés entraîne la perte définitive du bénéfice du concours.

Le concours interne :

  • Conditions d’admission à concourir:

Le concours interne pour le recrutement d'adjoints administratifs principaux de 2ème classe de l’intérieur et de l’outre-mer est ouvert aux agents en activité, en détachement ou en congé parental :

Fonctionnaires et agents contractuels de la fonction publique de l'État, de la fonction publique territoriale et de la fonction publique hospitalière, aux militaires, ainsi qu'aux agents en fonction dans une organisation internationale intergouvernementale comptant au moins un an de services publics au 1er janvier de l'année au titre de laquelle ce concours est organisé.

Ce concours est également ouvert aux candidats justifiant d’un an de services accomplis dans une administration, un organisme ou un établissement d'un État membre de l’Union européenne ou d'un État partie à l'accord sur l'Espace économique européen autres que la France dont les missions sont comparables à celles des administrations et des établissements publics dans lesquels les fonctionnaires civils mentionnés à l'article 2 de la loi n° 83-634 du 13 juillet 1983 exercent leurs fonctions, et qui ont, le cas échéant, reçu dans l'un de ces Etats une formation équivalente à celle requise par les statuts particuliers pour l'accès au corps des adjoints administratifs.

La condition "en fonctions" n’est pas opposable aux ressortissants européens.

  • Épreuve écrite :

Une épreuve écrite unique consistant en la rédaction d’une lettre administrative courante ou en l’élaboration d’un tableau. Un dossier de document de 5 pages au maximum comportant notamment les indications nécessaires à la rédaction de la lettre ou à la confection du tableau est fourni aux candidats (durée : 1h30 ; coefficient 3).

L’épreuve écrite se déroule à Orléans ou dans une commune limitrophe.

  • Épreuve orale :

L’épreuve orale consiste, en présence des membres du jury ou d’examinateurs, à mettre le candidat en situation professionnelle et est destinée à vérifier son aptitude à accueillir du public, à classer des documents, à présenter les éléments d’un dossier, à recevoir et à restituer des communications téléphoniques, à la gestion d’emplois du temps et à l’utilisation d’un micro-ordinateur de bureau.

Le candidat peut être évalué sur sa connaissance des logiciels courants de bureautique, à savoir un tableur, un traitement de texte.

Cette épreuve peut en outre être destinée à vérifier l’aptitude du candidat à rassembler, traiter et mettre à disposition des informations de base, statistiques notamment, et utiles, en particulier, aux études et aux évaluations (durée : 30 minutes ; coefficient 4).

L’épreuve orale se déroule à la préfecture du Loiret, située au 181 rue de bourgogne à Orléans.

  • Affectations:

Les lauréats participeront à un amphithéâtre d’affectation au cours duquel ils choisiront leur poste par ordre de classement.

Les postes seront à pourvoir dans toute la région Centre-Val-de-Loire, au sein des périmètres suivants :

- SGCD

- préfecture

- police nationale

- gendarmerie nationale

- tribunal administratif

Le refus des postes proposés entraîne la perte définitive du bénéfice du concours.

Liens utiles :

> Rapport du jury AAP2 CVL 2017 - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 0,10 Mb

> Rapport du jury AAP2 CVL 2018 - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 0,14 Mb

> Rapport de jury AAP2 CVL 2020 - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 0,06 Mb

> Grille d'évaluation épreuve orale externe - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 0,08 Mb

> Grille d'évaluation épreuve orale interne - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 0,08 Mb

> annale externe ep2 2019 - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 0,64 Mb

> annale externe ep1 2019 - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 0,14 Mb

> annale interne 2019 - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 0,35 Mb

> annale externe ep2 2018 - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 0,53 Mb

> annale externe ep1 2018 - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 0,13 Mb

> annale interne 2018 - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 0,61 Mb

> annale externe ep2 2017 - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 0,59 Mb

> annale interne 2017 - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 0,24 Mb

> annale externe ep1 2017 - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 0,14 Mb

Le concours commun de secrétaire administratif de classe normale:

Depuis plusieurs année, le ministère de l’intérieur renouvelle son adhésion aux concours communs externe et interne de secrétaire administratif de classe normale, organisés par le ministère de l'éducation nationale.

Un concours interministériel, qu’est-ce que cela signifie ?

Le concours est organisé par le ministère de l’éducation nationale mais plusieurs ministères y participent.

Pour exemple en 2021, les ministères qui participaient à ce concours commun étaient les suivants :

- le ministère de l’éducation nationale,

- le ministère de l’intérieur,

- le ministère de la culture,

- le ministère de la justice,

- le ministère du développement durable,

Les lauréats de ce concours sont susceptibles d’être affectés dans l’un de ces 5 ministères.

Au moment de l’inscription, chaque candidat classe les ministères par ordre de préférence. Ce choix ne peut pas être modifié ultérieurement.

Ainsi, dès la publication des résultats, les candidats admis sont répartis par ministère en fonction de leur rang de classement et de leurs vœux d’affectation formulés lors de leur inscription.

Les lauréats devront être capables de remplir les missions d’un secrétaire administratif de classe normale au sein de ces différents ministères.

L’affectation au sein du Ministère de l’intérieur :

Les lauréats qui seront recrutés au ministère de l’intérieur participeront à un amphithéâtre d’affectation au cours duquel ils choisiront leur poste par ordre de classement.

Les postes seront à pourvoir dans toute la région Centre-Val-de-Loire, au sein des périmètres suivants :

- SGCD

- préfecture

- police nationale

- gendarmerie nationale

- tribunal administratif

Le refus des postes proposés entraîne la perte définitive du bénéfice du concours.

La date prévisionnelle d’affectation est fixée au 1er septembre de l'année du concours.

Qu’est-ce que le cadre d'emplois de Secrétaire administratif de l’État ?

Les secrétaires administratifs constituent un cadre d'emplois administratif de catégorie B. Ce cadre d'emplois comprend les grades suivants : secrétaire administratif de classe normale, secrétaire administratif de classe supérieure et secrétaire administratif de classe exceptionnelle.

Situé ainsi entre le personnel d'encadrement représenté par la catégorie A et le personnel d'exécution classé en catégorie C, le secrétaire administratif est chargé de fonctions dites d'application.

Concrètement, le Secrétaire administratif doit être capable de rédiger des notes, circulaires et courriers divers. Il doit savoir traduire en mesures particulières des textes à caractère général et les appliquer. Il peut être amené à remplir aussi des tâches de gestion ou d'encadrement, il est fréquemment en contact avec les usagers et les services déconcentrés de l'État. Il a un pouvoir d'initiative, d'appréciation, d'interprétation. Au quotidien, il travaille en liaison étroite avec les attachés qui animent une équipe de collaborateurs au sein d'un bureau.

Ils peuvent être recrutés aussi bien dans une administration centrale (ministères) que dans un service déconcentré de l'État (préfecture, rectorat...).

Quels métiers peuvent exercer les secrétaires administratifs de classe normale ?

(à venir)

Quelles sont les conditions d’accès au concours SACN ?

- Le concours externe :

est ouvert aux titulaires d’un Baccalauréat ou d'un titre ou diplôme classé au moins au niveau IV, ou d'une qualification reconnue comme équivalente à l'un de ces titres ou diplômes (la condition de diplôme peut être supprimée pour les mères et pères d’au moins 3 enfants et les sportifs de haut niveau inscrits sur la liste fixée chaque année par la commission nationale du sport de haut niveau).

Le concours interne :

est ouvert aux fonctionnaires et agents publics de l'Etat, des collectivités territoriales et des établissements publics en relevant, aux militaires ainsi qu'aux agents en fonction dans une organisation internationale intergouvernementale à la date de clôture des inscriptions, comptant au moins 4 ans de services publics au 1er janvier de l'année au titre de laquelle est organisé le concours (les candidats doivent être en activité, en détachement ou en congé parental).
Ce concours est également ouvert aux candidats justifiant, au 1er janvier de l'année au titre de laquelle est organisé le concours, d’au moins 4 ans de services accomplis dans une administration, un organisme ou un établissement d'un Etat membre de la Communauté européenne ou d'un Etat partie à l'accord sur l'Espace économique européen autres que la France dont les missions sont comparables à celles des administrations et des établissements publics dans lesquels les fonctionnaires civils mentionnés à l'article 2 de la loi n° 83- 634 du 13 juillet 1983 exercent leurs fonctions, et qui ont, le cas échéant, reçu dans l'un de ces Etats une formation équivalente à celle requise par les statuts particuliers pour l'accès aux corps considérés.

La condition « en fonctions » n’est pas opposable aux ressortissants communautaires.

Le 3ème Concours:

est ouvert aux candidats justifiant, au 1er janvier de l’année au titre de laquelle le concours est ouvert, de l'exercice pendant 4 ans au moins d’une ou plusieurs activités professionnelles, d’un ou de plusieurs mandats de membre d’une assemblée élue d’une collectivité territoriale ou d’une ou de plusieurs activités en qualité de responsable, y compris bénévole, d’une association.

Les périodes au cours desquelles l'exercice d'une ou plusieurs activités ou d'un ou plusieurs mandats aura été simultané ne sont prises en compte qu'à un seul titre.
Les activités professionnelles prises en compte au titre du 3ème concours doivent avoir été exercées dans les domaines de la gestion administrative, financière ou comptable ou de la gestion des ressources humaines.

Quelles sont les épreuves du concours SACN ?

  • Concours externe

- Les épreuves écrites sont les suivantes :

1° Une épreuve de cas pratique avec une mise en situation à partir d'un dossier documentaire remis au candidat pouvant comporter des graphiques ainsi que des données chiffrées. Le dossier doit relever d'une problématique relative aux politiques publiques et comporter plusieurs questions précédées d'une présentation détaillée des attentes du jury destinée à mettre le candidat en situation de travail (durée : trois heures ; coefficient 3).
Pour cette épreuve, le dossier documentaire ne peut excéder vingt pages ;
2° Une épreuve constituée d'une série de six à neuf questions à réponse courte portant, au choix du candidat exprimé lors de l'inscription au concours, sur l'une des options suivantes :
― gestion des ressources humaines dans les organisations ;
― comptabilité et finance ;
― problèmes économiques et sociaux ;
― enjeux de la France contemporaine et l'Union européenne.
Pour chaque option, le questionnaire à réponse courte comporte des questions communes et des questions propres à l'option choisie (durée : trois heures ; coefficient 2, dont coefficient 1 pour les questions communes et de capacité de raisonnement et coefficient 1 pour les questions relatives à l'option).
A partir d'un ou plusieurs documents, les questions communes portent sur des connaissances générales permettant d'évaluer l'ouverture au monde, l'intérêt porté aux politiques publiques, aux valeurs du service public et permettant de tester la capacité de raisonnement. Un même texte peut servir de support à plusieurs questions.
Pour la partie optionnelle, chaque question est accompagnée d'un ou plusieurs documents en rapport avec la question posée. Un même texte peut servir de support à plusieurs questions.
Le dossier documentaire pour l'ensemble des questions ne peut excéder dix pages au total.

- L'épreuve orale d'admission consiste en un entretien avec le jury, à partir d'un texte court relatif à un sujet de société en rapport avec le rôle des administrations ou portant sur une politique publique comportant une ou deux questions auxquelles le candidat doit répondre, visant à apprécier les qualités personnelles du candidat, son potentiel, son comportement face à une situation concrète, le cas échéant sous forme de mise en situation (durée : vingt-cinq minutes, dont dix minutes au plus d'exposé, précédée d'une préparation de vingt-cinq minutes ; coefficient 4).
En vue de l'épreuve d'entretien, le candidat admissible adresse une fiche individuelle de renseignement au service gestionnaire du concours à une date fixée par le service et avant le début des épreuves d'admission. Le jury dispose de cette fiche de renseignement pour la conduite de l'entretien qui suit l'exposé. La fiche individuelle de renseignement est disponible sur le site internet du ministère ou de l'établissement chargé de l'organisation du concours.

  • Concours interne

- L'épreuve d'admissibilité consiste en un cas pratique avec une mise en situation à partir d'un dossier documentaire remis au candidat pouvant comporter des graphiques ainsi que des données chiffrées. Le dossier doit relever d'une problématique relative aux politiques publiques et comporter plusieurs questions précédées d'une présentation détaillée des attentes du jury destinée à mettre le candidat en situation de travail (durée : trois heures ; coefficient 3).
Pour cette épreuve, le dossier documentaire ne peut excéder vingt pages.

- L'épreuve d'admission consiste en un entretien avec le jury visant à apprécier la personnalité, les aptitudes du candidat ainsi que sa motivation et à reconnaître les acquis de son expérience professionnelle. Pour conduire cet entretien qui a pour point de départ un exposé du candidat sur son expérience professionnelle, d'une durée de dix minutes au plus, le jury dispose du dossier constitué par le candidat en vue de la reconnaissance des acquis de l'expérience professionnelle. Au cours de cet entretien le candidat peut être interrogé sur des questions relatives aux connaissances administratives propres à l'administration, la collectivité ou l'établissement dans lequel il exerce (durée : vingt-cinq minutes, dont dix minutes au plus d'exposé ; coefficient 4).
En vue de l'épreuve orale d'admission, le candidat établit un dossier de reconnaissance des acquis de son expérience professionnelle comportant les rubriques mentionnées en annexe au présent arrêté qu'il remet au service organisateur à une date fixée dans l'arrêté d'ouverture du concours.
Le dossier de reconnaissance des acquis de l'expérience professionnelle ainsi que le guide d'aide au remplissage sont disponibles sur le site internet du ministère ou de l'établissement chargé de l'organisation du concours. Le dossier est transmis au jury par le service gestionnaire du concours après l'établissement de la liste d'admissibilité.

  • Le troisième concours

L'épreuve d'admission consiste en un entretien avec le jury visant à apprécier la personnalité, les aptitudes du candidat ainsi que sa motivation et à reconnaître les acquis de son expérience professionnelle. Pour conduire cet entretien qui a pour point de départ un exposé du candidat sur son expérience professionnelle, d'une durée de dix minutes au plus, le jury dispose du dossier constitué par le candidat en vue de la reconnaissance des acquis de l'expérience professionnelle (durée : vingt-cinq minutes ; dont dix minutes au plus d'exposé ; coefficient 4).

En vue de l'épreuve orale d'admission, le candidat établit un dossier de reconnaissance des acquis de son expérience professionnelle comportant les rubriques mentionnées en annexe au présent arrêté qu'il remet au service organisateur à une date fixée dans l'arrêté d'ouverture du concours.

Le dossier de reconnaissance des acquis de l'expérience professionnelle ainsi que le guide d'aide au remplissage sont disponibles sur le site internet du ministère ou de l'établissement chargé de l'organisation des concours.

Liste des liens utiles :

Concours SACN commun Centre-Val de Loire

Attaché d'administration de l’État: les concours d'accès aux IRA:

Les concours d’accès aux instituts régionaux d’administration de Bastia, Lille, Lyon, Metz et Nantes sont le principal mode de recrutement des attachés d’administration de l’Etat, un corps d’encadrement au cœur du fonctionnement des services de l’État. Ces cinq écoles de service public à vocation interministérielle préparent les élèves à exercer leurs futurs métiers.

Les attachés d’administration sont des fonctionnaires de l’Etat chargés de missions variées : encadrement et animation d'équipes, conduite de projets ou expertise dans les différentes politiques publiques de l'Etat, ainsi que dans les domaines des ressources humaines, des questions juridiques, économiques et sociales, budgétaires et financières, de l’achat public, de la communication, des moyens matériels ou encore de la gestion d’un établissement public...

Présentation des concours d'accès aux IRA