Actualités

Projet de rénovation de la cité administrative Coligny

 
 
Projet de rénovation cité administrative Coligny

37 millions d’euros de travaux de rénovation énergétique financés par l’État

Dans le cadre du Grand Plan d’Investissement, le gouvernement a engagé un programme sans précédent de rénovation des cités administratives, doté d’un milliard d’euros sur la période 2018-2022, et adopté dans la loi de finances pour 2018.

Ce programme a pour objectif d’offrir aux usagers et aux agents publics des cadres de travail sûrs, modernes et parfaitement adaptés aux enjeux énergétiques des 30 prochaines années. Il illustre la volonté gouvernementale d’investir au bénéfice des territoires.

Le projet de rénovation de la cité administrative « Coligny » – qui se positionne au 4° rang national au plan de sa superficie – est budgété à hauteur d’environ 37 M€.

En premier lieu, ce projet structurant à l’échelle de l’agglomération, du département mais aussi de la Région Centre – Val de Loire vise la rénovation énergétique, en intervenant notamment sur les systèmes chauffage / ventilation / climatisation, sur les équipements techniques producteurs d’énergie et sur l’enveloppe des bâtiments. Il s’agit également d’assurer la mise à niveau des équipements, permettant de lutter contre leur obsolescence.

Cet objectif s’articule autour de l’amélioration du confort de travail pour les agents et d’accueil pour le public :

  • Confort thermique hiver et été ;
  • Qualité de l’air ;
  • Confort visuel ;
  • Confort acoustique ;
  • Qualité sanitaire des espaces ;
  • Amélioration de l’accessibilité pour les personnes à mobilité réduite.

Les principaux objectifs du projet sont :

  • L’amélioration de la performance énergétique et environnementale : viser l’exemplarité énergétique ;
  • L’amélioration de la qualité d’usage : améliorer la qualité d’usage pour les agents et la qualité du service public, améliorer le confort ;
  • L’optimisation fonctionnelle : regrouper davantage de services administratifs sur un même site, pour gagner en visibilité pour les citoyens et faciliter les interactions entre services ; et garantir une modularité des aménagements des bureaux, afin de répondre aux évolutions des services et s’adapter aux nouveaux modes de travail .

En second lieu, le projet vise à améliorer la densification des surfaces occupées. La cité administrative « Coligny » abrite environ 1 500 agents, répartis entre 11 bâtiments sur une surface totale de 45 000 m² environ. Un bâtiment sera détruit et huit autres bâtiments seront rénovés. Le bâtiment des archives départementale sera récupéré à échéance 2024. La remise aux normes du restaurant administratif et l’augmentation de sa capacité d’accueil de 800 à 1 000 convives par jour sont également prévues.

Ce projet va également permettre d’intégrer au sein de la cité administrative de nouveaux services de l’État et opérateurs dispersés dans la métropole orléanaise. La cité comptera à terme près de 2 000 agents. Ce regroupement, outre qu’il donnera aux usagers une meilleure visibilité de l’implantation des services publics locaux, permettra la réalisation d’importantes économies en matière de loyer et de charges de fonctionnement, ainsi qu’une rationalisation du parc immobilier de l’État, au besoin par des cessions de certains biens et la dénonciation de baux dans le parc locatif privé. Ce rapprochement permettra enfin de parfaire l’identité commune des administrations territoriales de l’État.

L’ambition architecturale au service des usagers

Un usager se présentant à la cité doit actuellement contourner les bâtiments, ou accéder par le mail piéton au sud. Le projet architectural est de créer un nouveau cheminement piéton Est-Ouest, en traversant deux bâtiments. Ce nouvel accès, accompagné d’une signalétique adaptée, permettront aux visiteurs de trouver plus facilement le service public dont ils ont besoin.

La création de ce nouveau cheminement piéton s’accompagnera d’une rénovation paysagère de la place d’armes, en conservant l’esprit d’ouverture au public de la cité administrative.

Le site rénové sera aussi l’occasion de repenser les espaces de travail, avec des lieux de coworking. L’implantation du Lab’L (laboratoire d’innovation de la Préfecture de région) au sein du bâtiment actuel des archives départementales, permettra d’accompagner les agents aux transformations à venir et de faciliter les futurs parcours de l’usager.

La cité administrative Coligny concentrera davantage de services de l’État, facilitant ainsi leur accès aux usagers. Située à proximité du centre-ville, la cité bénéficie d’une offre de transport en commun, de la proximité des deux gares ; elle est au coeur d’une intermodalité favorisant la mobilité douce.

Le volet performance énergétique et environnementale

La cité est actuellement dotée de 12 bornes de recharges pour véhicules à assistance électrique. Le parc des véhicules électriques de services étant amené à croître, la cité se dotera de nouvelles bornes d’ici à la fin de l’année. 100 places de recharges sont prévues au terme des travaux.

Pour accompagner cette transition, la cité se dotera également de nouveaux espaces de stationnement vélo, passant de 90 places à 190 places.

Les bâtiments à toits plats se verront dotés de panneaux photovoltaïques dans un usage d’autoconsommation.

Depuis novembre 2021, la cité administrative a par ailleurs raccordé ses deux chaufferies au réseau de chaleur urbain. Cela permet d’obtenir une solution de chauffage neutre en carbone, avec 0 kg eqCo2.

La rénovation énergétique des bâtiments débutera à l’automne 2022 pour une durée d’environ deux ans, les services de l’État occupants actuellement la cité resteront accessibles aux usagers pendant toute la durée des travaux.

Pour en savoir plus

Le grand plan d’investissement 2018-2022 : https://www.gouvernement.fr/action/le-grand-plan-d-investissement-2018-2022

____________________

→ Consulter le communiqué de presse :

> Communiqué de presse - Coligny - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 0,46 Mb