2022

Mesures de restriction des usages de l’eau dans le département du Loiret

 
 
Mesures de restriction des usages de l’eau dans le département du Loiret

Les quelques épisodes pluvieux orageux n’ont pas suffi à améliorer durablement le débit des cours d’eau, même si certains secteurs sont relativement moins en tension.
 

Dans la continuité de la sécheresse observée depuis le début de l’été, de nombreux cours d’eau du Loiret sont en situation d’alerte ou de crise. Il faut donc poursuivre la mise en œuvre des mesures de limitation provisoire des usages de l’eau.

 
 

Fin août, les débits des cours d’eau du département sont sous les valeurs seuils de gestion dela sécheresse.
Ainsi :

• l’Ardoux, la Loire à Gien et la Loire à Onzain reviennent à l’état de vigilance,
• la Cléry, le Loing amont, l’Ouanne, l’Aquiaulne passent ou restent à l’état d’alerte,
• le Bec d’Able, le Betz, le Beuvron et la Bezonde passent ou restent à l’état d’alerte renforcée,
• l’Avenelle-Ethelin, l’Aveyron, le Cosson, le Dhuy-Loiret, le Milleron, le ru de Pontchevron, la Sange, la Trézée-Ousson, la Bonnée, le Fusain, le Puiseaux, le Solin, le Vernisson et le Montargois passent ou restent à l’état de crise.

Cette situation impose de mettre en œuvre des mesures de limitation des usages de l’eau sur ces zones d’alerte, conformément aux arrêtés cadre sécheresse en date du 6 avril 2022.

 
 

____________________

Retrouvez l'ensemble des mesures

→ Consultez le communiqué de presse :

> 220902-CP-restriction usages eau - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 0,20 Mb