Agriculture et Grenelle de l'Environnement

Haute Valeur Environnementale (HVE)

 

La certification environnementale des exploitations vise à identifier et fédérer les démarches existantes et particulièrement respectueuses de l’environnement. Elle valorise l’exploitation et ses produits auprès des pouvoirs publics, transformateurs, distributeurs et consommateurs.

A quoi sert la HVE ?

La certification environnementale des exploitations vise à identifier et fédérer les démarches existantes (agriculture raisonnée, intégrée, biologique, charte des bonnes pratiques d’élevage, production labellisé, en zone AOC …) et particulièrement respectueuses de l’environnement. Elle valorise l’exploitation et ses produits auprès des pouvoirs publics, transformateurs, distributeurs et consommateurs. Elle se décompose en 3 niveaux, le dernier étant celui qui permet de qualifier l’exploitation agricole de Haute Valeur Environnementale.

Comment obtenir la certification ?

1er niveau de certification
L'exploitant réalise un bilan démontrant que son exploitation satisfait aux exigences de la « conditionnalité ». Ce bilan est vérifié par un organisme habilité dans le cadre du système de conseil agricole, qui atteste de la pertinence en se fondant sur un entretien avec l'exploitant, sur ses connaissances de l’exploitation et des pratiques de cet exploitant et, le cas échéant, sur une visite de l'exploitation.
2ème niveau de certification
Il est dénommée « certification environnementale de l'exploitation », atteste du respect par l'ensemble de l'exploitation agricole, des exigences environnementales figurant dans un référentiel établi par arrêté du ministre chargé de l'agriculture.

Ces exigences visent notamment à :

  1. Identifier et protéger, sur l'exploitation, les zones les plus importantes pour le maintien de la biodiversité ;
  2. Adapter l'utilisation des produits phytopharmaceutiques en fonction de la cible visée ;
  3. Stocker les fertilisants et en raisonner au plus juste les apports afin de répondre aux besoins des plantes, de garantir un rendement et une qualité satisfaisants tout en limitant les fuites vers le milieu naturel ;
  4. Optimiser les apports en eau aux cultures, en fonction de l'état hydrique du sol et des besoins de la plante.

3ème niveau de certification
Il permet l'utilisation de la mention HVE « exploitation de haute valeur environnementale », atteste du respect, pour l'ensemble de l'exploitation agricole, des seuils de performance environnementale portant sur la biodiversité, la stratégie phytosanitaire, la gestion de la fertilisation et de la ressource en eau.