Le logement adapté - Les dispositifs d'accès au logement

 
 
Le logement adapté - Les dispositifs d'accès au logement

Présentation des différents dispositifs d'accès au logement bénéficiant de contributions financières de l'Etat au titre des missions de prévention de l'exclusion et d'insertion des personnes vulnérables menées par les services de la Direction départementale de la cohésion sociale du Loiret (DDCS).

I. L’accompagnement social vers et dans le logement :

Description des missions

  •  Accompagner vers le logement et lors du relogement les personnes en difficulté afin de leur permettre : 

   - d’une part, d’accéder à un logement public ou privé,
   - et d’autre part, de bien y vivre en respectant les droits et les obligations des locataires.

  •  Accompagner dans le logement afin de prévenir ou de contribuer à régler d’éventuelles difficultés (aide à la gestion financière, accès aux droits...).

La contribution financière apportée par l’Etat en 2014 aux 2 associations en charge de la mise en œuvre de ce dispositif dans le Loiret a permis la prise en charge de 5 postes de travailleurs sociaux.

Objectifs

Les trois principaux objectifs de l'accompagnement social vers et dans le logement sont :

  • de favoriser les sorties réussies des structures d’hébergement et de logement temporaire vers le logement, et une insertion durable dans le logement et son environnement.
  • de proposer un accompagnement adapté à des ménages passant directement de la rue au logement.
  • de prévenir les expulsions locatives.

II. L’intermédiation locative :

L’intermédiation locative permet le logement de ménages dans le parc privé avec la médiation d’associations entre les propriétaires et les locataires, dans le cadre d’une sous-location de logements.

  •  Le Département du Loiret a bénéficié en 2014 de 75 mesures d’intermédiation locative.

L’opérateur, généralement associatif, opère un rôle de médiation envers les propriétaires bailleurs afin de permettre l’accueil des ménages défavorisés. Il garantit ainsi le paiement du loyer et des charges.

 
III. L’accueil en résidence sociale :

Les résidences sociales ont pour mission d’accueillir un public en difficulté d’insertion en raison de conditions de vie économiques et sociales dégradées.

Elles permettent d’offrir un habitat provisoire à des personnes qui éprouvent des difficultés d’accès ou de maintien dans un logement autonome.

Ces structures peuvent prétendre, dans le cadre d’un projet social, à l’aide à la gestion locative sociale (AGLS).

Cette aide est versée sous forme de subvention et a vocation à soutenir les actions menées, par les résidences, en faveur de l’intégration des résidents.

  •  Le Loiret dispose en 2014 d'une capacité totale d'accueil en résidences sociales de 894 places pour 768 logements.

 
IV. L’accueil en pension de Famille : 

La pension de famille est destinée à l’accueil de personnes à faible niveau de ressources, dans une situation d’isolement ou d’exclusion lourde, et dont la situation sociale et parfois psychique, rend impossible, à échéance prévisible, leur accès à un logement autonome.

Elles associent logements privatifs et parties communes ainsi que l’accompagnement par un responsable de maison afin de créer un environnement sécurisant et d’offrir des chances de réinsertion durable.

  •  La capacité totale d’accueil du département en pensions de famille s'élève à 163 places en 2014.