Actualités

Lancement d'une stratégie nationale contre l'endométriose

 
 
Lancement d'une stratégie nationale contre l'endométriose

Mieux faire connaître, diagnostiquer et prendre en charge cette maladie qui touche 1 femme sur 10.

Objectif : mieux faire connaître, diagnostiquer et prendre en charge cette maladie qui touche 1 femme sur 10.

« Ce n'est pas un problème de femmes, c'est un problème de société. » Invalidante et douloureuse, l’endométriose touche aujourd’hui 1 femme sur 10, soit environ 2 millions de personnes en France.

Elle est fixée autour de trois objectifs :

  1. Comprendre l’endométriose et ses causes, par le lancement d’un programme national de recherche ;
  2. Baliser le parcours de diagnostic et de soins, par la création de parcours territoriaux de soin avec au moins un centre de recours et d'expertise identifié par région qui sera un pôle de formation et de diffusion des connaissances en ville et à l’hôpital, en lien avec le tissu associatif ;
  3. Créer un « réflexe endométriose » auprès de tous les publics, que ce soit à l’école, à l’université, à domicile, au bureau, et dans les milieux médicaux, pour mieux faire connaître et reconnaître la maladie, et mieux utiliser les traitements disponibles.

Comité de pilotage national

Le ministre des Solidarités et de la Santé Olivier Véran rassemblera prochainement un comité de pilotage national pour suivre la mise en place de cette stratégie.

Il rassemblera notamment les médecins, chercheurs, associations et patientes expertes, qui ont construit cette stratégie et la porteront dans les territoires, au plus près des personnes atteintes et des professionnels.

L’endométriose, qu’est-ce que c’est ?

C'est une maladie inflammatoire et chronique de l’appareil génital féminin qui s’explique par le développement d’une muqueuse utérine (l’endomètre) en dehors de l’utérus, colonisant d’autres organes.

En savoir plus : https://www.ameli.fr/assure/sante/themes/endometriose