2022

Influenza aviaire dans le Loiret

 
 
Influenza aviaire dans le Loiret

La situation sanitaire au regard de l’influenza aviaire hautement pathogène (IAHP) continue à se dégrader, en France, ces dernières semaines.

Face à un risque de contamination accru, du fait de la baisse des températures et de la forte activité migratoire des oiseaux sauvages, le niveau de risque a été relevé de "modéré" à "élevé" sur l'ensemble du territoire métropolitain.

 
 

Ainsi, toutes les volailles doivent être mises à l’abri sur l‘ensemble du territoire national et les rassemblements de volailles sont interdits.


 
 

► Situation dans le Loiret

Suite à la découverte d’un nouveau foyer d’influenza aviaire à Noyers, dans le Loiret, les particuliers détenteurs de volailles doivent prendre les mesures suivantes :

se déclarer en mairie, ou en ligne sur le site du ministère de l'agriculture.

assurer la claustration des volailles ou la pose de filets permettant d'empêcher tout contact entre les volailles et les oiseaux sauvages.

 

Toute mortalité anormale doit être déclarée à un vétérinaire sanitaire. Les élevages professionnels sont quant à eux soumis à des obligations particulières. Ils ont été prévenus par la préfecture.

→ Retrouvez les arrêtés préfectoraux relatifs aux mesures suite aux foyers d’influenza aviaire dans le Loiret

 
 

______________

→ Consulter le communiqué de presse :

> 221116- CP Point de situation - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 0,06 Mb