Actualités

Un nouveau programme national de renouvellement urbain pour le quartier de l'Argonne.

 
 
Un nouveau programme national de renouvellement urbain pour le quartier de l'Argonne.

Le préfet Pierre Pouëssel a visité aujourd'hui ce quartier, guidé par Olivier Carré, Maire d'Orléans, Président d'Orléans Métropole.

Le quartier de l’Argonne a été classé « quartier d’intérêt national » et retenu pour une nouvelle opération de renouvellement urbain.

Le protocole de préfiguration a été signé le 13 septembre 2017 et la convention pluriannuelle le 13 septembre dernier.

Le préfet Pierre POUËSSEL a souhaité se rendre dans ce quartier pour prendre connaissance des travaux réalisés à l'occasion du premier programme et ceux prévus dans le second programme.

Le nouveau programme de renouvellement urbain (2014 à 2024) a acté :

- la démolition de 410 logements ;

- la reconstruction de 337 logements, dont 50 sur site ;

- la réhabilitation de 504 logements ;

- la résidentialisation de 484 logements ;

- la diversification de 250 logements ;

- la construction d’équipements publics de proximité : équipement culturel de l’Argonne et retournement de l’école Jean Piaget ;

- la création de locaux professionnels au Clos Boudard ainsi que la réalisation d’un ensemble immobilier dédié à l’activité économique (Les Fabriques).

Le coût des travaux, spécifique au quartier de l’Argonne, s’élève à 118 M€ hors taxe pour lequel l'Agence nationale de rénovation urbaine (ANRU) contribue à hauteur de 37,8 M€, dont 29 M€ sous forme de subvention (autres financements : prêts d’action logement).

Les autres contributeurs sont Orléans Métropole, la ville d'Orléans, la Région Centre-Val de Loire, l'Europe au titre du FEDERFonds européen de développement régional, les bailleurs sociaux, la Caisse des dépôts et consignations.

Rappelons que le quartier de l’Argonne a bénéficié d’une première opération de rénovation urbaine (Convention Territoriale de l’Argonne (CTA), dite « ANRU 1 », signée en février 2008 et couvrant la période 2008-2020.

Cette première opération a permis :

- la démolition de 225 logements ;

- la reconstruction de 225 logements, dont 169 hors site (recherche de mixité sociale) ;

- la réhabilitation de 81 logements ;

- la réalisation de 1292 opérations de résidentialisation ;

- la construction d’un équipement structurant : l’Argonaute (complexe sportif et culturel) ;

- la réalisation de différents aménagements : création de la voie des écoles et réaménagement du Gymnase Landré, du CAS Marie Stuart et du centre commercial Marie Stuart, ainsi que la création du Jardin d’Alice, etc.

Le coût des travaux pour ce quartier s’élève à 78 M€, avec une subvention ANRU de 12,8 M€.

Les travaux sont en voie d’achèvement. Restent à finaliser avant le 31 décembre 2020, 84 opérations de reconstruction de logements et deux opérations d’aménagement de voie.

commerce1
commerce2
commissariat
ergonaute
la borde aux mignons
rencontre presse et habitants