Autorisations ICPE et autorisations uniques

CPENR de Barville-en-Gâtinais et Egry

 
 

Demande d'autorisation environnementale

Demande d'autorisation environnementale présentée par la S.N.C. Centrale de Production d'Energies Renouvelables (CPENR) de Barville-en-Gâtinais et Egry concernant un projet de parc éolien sur le territoire des communes de BARVILLE-EN-GÂTINAIS et EGRY.

Le dossier sera soumis à une enquête publique de 31 jours, du 27 septembre au 28 octobre 2019, suivant les modalités précisées dans l'avis ci-dessous :

> AVIS affichage - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 0,07 Mb

Dossier :

> 45-ABOWIND-CPENR_Barville_Egry-1-Formulaire - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 1,17 Mb

> 45-ABOWIND-CPENR_Barville_Egry-2-Note_Presentation_Non_Tech - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 3,17 Mb

> 45-ABOWIND-CPENR_Barville_Egry-3-Description_Demande - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 32,55 Mb

> 45-ABOWIND-CPENR_Barville_Egry-4.1-Etude_Impact - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 50,72 Mb

> 45-ABOWIND-CPENR_Barville_Egry-4.2-Volet_Acoustique - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 22,19 Mb

> PAYSAGE_BARVILLE&EGRY_CHAP1 - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 7,03 Mb

> PAYSAGE_BARVILLE&EGRY_CHAP2 - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 20,44 Mb

> PAYSAGE_BARVILLE&EGRY_CHAP3 - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 12,28 Mb

> PAYSAGE_BARVILLE&EGRY_CHAP4.1 - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 44,44 Mb

> PAYSAGE_BARVILLE&EGRY_CHAP4.2A - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 45,20 Mb

> PAYSAGE_BARVILLE&EGRY_CHAP4.2B - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 38,69 Mb

> PAYSAGE_BARVILLE&EGRY_CHAP4.3A - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 39,59 Mb

> PAYSAGE_BARVILLE&EGRY_CHAP4.3B - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 34,72 Mb

> PAYSAGE_BARVILLE&EGRY_CHAP5 - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 6,96 Mb

> 45-ABOWIND-CPENR_Barville_Egry-4.4-Volet_FFMN - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 29,10 Mb

> 45-ABOWIND-CPENR_Barville_Egry-4.5-RNT_Etude_Impact - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 6,92 Mb

> 45-ABOWIND-CPENR_Barville_Egry-5.1-Etude_Dangers - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 11,10 Mb

> 45-ABOWIND-CPENR_Barville_Egry-5.2-RNT_Etude_Dangers - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 4,84 Mb

> 45-ABOWIND-CPENR_Barville_Egry-6-Urbanisme - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 3,26 Mb

> 45-ABOWIND-CPENR_Barville_Egry-7.1-Plan_situation - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 4,40 Mb

> 45-ABOWIND-CPENR_Barville_Egry-7.2-Rayon_affichage - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 5,43 Mb

> 45-ABOWIND-CPENR_Barville_Egry-7.3-Plan_abords_E1 - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 12,23 Mb

> 45-ABOWIND-CPENR_Barville_Egry-7.3-Plan_abords_E2 - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 12,25 Mb

> 45-ABOWIND-CPENR_Barville_Egry-7.3-Plan_abords_E3 - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 12,03 Mb

> 45-ABOWIND-CPENR_Barville_Egry-7.3-Plan_abords_E4 - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 12,56 Mb

> 45-ABOWIND-CPENR_Barville_Egry-7.3-Plan_abords_E5 - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 11,50 Mb

> 45-ABOWIND-CPENR_Barville_Egry-7.3-Plan_abords_E6 - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 10,82 Mb

> 45-ABOWIND-CPENR_Barville_Egry-7.3-Plan_abords_E7 - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 11,54 Mb

> 45-ABOWIND-CPENR_Barville_Egry-7.3-Plan_abords_E8 - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 12,16 Mb

> 45-ABOWIND-CPENR_Barville_Egry-7.3-Plan_abords_PDL1 - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 11,99 Mb

> 45-ABOWIND-CPENR_Barville_Egry-7.3-Plan_abords_PDL2 - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 12,46 Mb

> 45-ABOWIND-CPENR_Barville_Egry-7.4_Plan_ensemble_AccesA - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 3,93 Mb

> 45-ABOWIND-CPENR_Barville_Egry-7.4_Plan_ensemble_AccesB - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 4,01 Mb

> 45-ABOWIND-CPENR_Barville_Egry-7.4_Plan_ensemble_AccesC - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 3,95 Mb

> 45-ABOWIND-CPENR_Barville_Egry-7.4_Plan_ensemble_AccesD - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 4,05 Mb

> 45-ABOWIND-CPENR_Barville_Egry-7.4_Plan_ensemble_AccesE - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 4,27 Mb

> 45-ABOWIND-CPENR_Barville_Egry-7.4_Plan_ensemble_AccesF - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 3,79 Mb

> 45-ABOWIND-CPENR_Barville_Egry-7.4_Plan_ensemble_AccesG - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 3,67 Mb

> 45-ABOWIND-CPENR_Barville_Egry-7.4_Plan_ensemble_derogation - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 0,04 Mb

> 45-ABOWIND-CPENR_Barville_Egry-7.4_Plan_ensemble_E1 - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 4,07 Mb

> 45-ABOWIND-CPENR_Barville_Egry-7.4_Plan_ensemble_E2 - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 3,78 Mb

> 45-ABOWIND-CPENR_Barville_Egry-7.4_Plan_ensemble_E3 - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 3,73 Mb

> 45-ABOWIND-CPENR_Barville_Egry-7.4_Plan_ensemble_E4 - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 3,72 Mb

> 45-ABOWIND-CPENR_Barville_Egry-7.4_Plan_ensemble_E5 - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 3,85 Mb

> 45-ABOWIND-CPENR_Barville_Egry-7.4_Plan_ensemble_E6 - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 4,02 Mb

> 45-ABOWIND-CPENR_Barville_Egry-7.4_Plan_ensemble_E7 - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 3,23 Mb

> 45-ABOWIND-CPENR_Barville_Egry-7.4_Plan_ensemble_E8 - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 3,26 Mb

> 45-ABOWIND-CPENR_Barville_Egry-7.4_Plan_ensemble_PDL1 - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 3,75 Mb

> 45-ABOWIND-CPENR_Barville_Egry-7.4_Plan_ensemble_PDL2 - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 3,50 Mb

> 45-ABOWIND-CPENR_Barville_Egry-Complements - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 0,60 Mb

> 45-ABOWIND-CPENR_Barville_Egry-EtudeAgricole - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 3,80 Mb

> 45-ABOWIND-CPENR_Barville_Egry-EtudeAgricole-AvisCDPENAF - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 0,09 Mb

> 45-ABOWIND-CPENR_Barville_Egry-EtudeAgricole-CourrierCDPENAF - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 0,05 Mb

L’ensemble des données brutes de biodiversité récoltées lors de l’étude du projet sont consultables : https://depot-legal-biodiversite.naturefrance.fr/versement/published-jdds/729685

Certificats de Dépôt Légal de données de Biodiversité sur la plateforme publique SINP

> 45-ABOWIND-CPENR_Barville-Egry-CertificatsDepotBiodiversite - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 2,03 Mb

Avis joints au dossier :

- Avis de l'INAO

> 2019-02-28_avis_Inao - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 0,04 Mb

- Avis de Météo France

> 2019-02-14_avis_Meteo-1 - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 0,03 Mb

- Avis de la Défense

> 20190327_NP_DSAE-DIRCAM_LE2019-001079-CONSTRUCTION-ET-EXPLOITATION-D-UN-14153126 - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 0,52 Mb

- Avis de l'Aviation Civile

> Avis DGAC AEU_45_2019_108 SNC CPENR - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 0,76 Mb

> Avis DGAC suite PJ - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 0,59 Mb

- Avis de la M.R.A.E. et réponse du pétitionnaire

> Avis MRAE - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 0,42 Mb

> 45-ABOWIND-CPENR_Barville-Egry-ReponseAvisAE - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 0,50 Mb

Observations et propositions du public transmises par courriel pendant l'enquête publique

Date Observations et propositions PJ
Le 07/10/2019 à 18:44

À L’ATTENTION DU PRÉSIDENT DE LA COMMISSION D’ENQUÊTE  

J'émets un AVIS DEFAVORABLE pour la construction et l’exploitation du « parc éolien »  de St Jean de Nay 
- L’appât du gain ne justifie pas le massacre de notre territoire.- Halte au massacre de nos territoires sacrifiés au nom d’une écologie « verdâtre » et uniquement « financière ».
- Ce territoire, riche d’un patrimoine culturel et naturel unique compte parmi les principaux attraits touristiques du pays.
- Les risques sur la santé ne sont pas pris en compte pour l’homme comme pour les animaux.
- Les troubles sanitaires caractérisés dans les publications médicales internationales comme syndrome éolien et maladies vibro-acoustiques (céphalalgies, acouphènes, troubles cardiaques, insomnies) sont partout détectés chez les riverains d'usines éoliennes. (voir les travaux de Mariana Alves Pereira)
De plus en plus d’études réalisées en Allemagne, au Danemark ou aux Pays-Bas voire aux Etats-Unis, montrent que les éoliennes ne sont pas sans danger pour la santé, ce qui conduit certains pays à en freiner ou à en supprimer le développement. De partout se dresse le constat que les éoliennes seraient une fausse bonne idée et que les nuisances engendrées sont plus importantes que prévu. Pour l’instant, la France ne reconnaît que le problème du bruit… et pourtant certains riverains jusqu’à 5, voire 10 km ressentent les effets néfastes de ces engins :
= Le lancinant brassage d’air qui cause maux de tête, nausées, vertiges, vomissements, une grande fatigue sans raison apparente, pression dans les oreilles, acouphènes, dépression ;
= Les sons à basse fréquence et infrasons ont des répercussions sur les veines et les artères avec des conséquences graves.
-  Avec 8000 éoliennes plantées, nous obtenons la production aléatoire, intermittente, capricieuse et ridicule de quelques % d’électricité (voir les petits caractères sur la facture EDFÉlectricité de France). Pour combien de riverains malades et spoliés ? Pour combien de milliards vainement gaspillés alors que notre pays vit à crédit ? Pour quel avantage pérenne ? Durée de vie d’une éolienne 20 ans maximum. Pour quel respect écologique de la faune, de la flore ? Des nuisances quasi permanentes pour tout ce qui vit dans un périmètre minimum de 3 km pour des éoliennes alors que le taux de charge moyen n’est que de 25 % (dans le meilleur des cas, et que les zones non ventées sont déjà démarchées par ces marchands d’illusion).
- Clignotement de jour comme de nuit  - Ces éoliennes auront un impact irréversible sur notre environnement
- Ces énergies renouvelables souffrent d’une faille majeure : leur intermittence. Comme elles ne sont pas stockables, il est nécessaire de garder des capacités thermiques opérationnelles pour prendre le relais en l’absence de vent ou de soleil.
La production intermittente des éoliennes ne permettra ni la réduction des gaz à effet de serre ni la fermeture des centrales nucléaires.
Les éoliennes ne remplaceront jamais le nucléaire, c'est un mensonge énorme ! Il faudrait 750 éoliennes pour remplacer une seule centrale nucléaire dans le cas totalement utopique et complètement irréaliste ou les ventilateurs tourneraient 24/24h et 365 j par année !
- De plus au bout de 20 ans ces ventilateurs sont HS et les coûts de démantèlement sont énormes. Il n'y a qu'à voir en Californie ou au Mexique, les champs d'éoliennes désaffectées qui pourrissent sur pied, finissant de polluer le terrain sur lequel leur triste carcasse repose. Et même si on enlevait ces tas de ferraille mélangés aux fibres composites (issus de la pétro-chimie) il faudrait encore enlever les centaines de m3 de béton armé sur lesquelles elles sont posées ! (coût en Europe environ 4 à 500 000 € par tête de pipe). Au niveau du nucléaire, il serait possible d'utiliser TOUS les déchets produits actuellement dans des centrales à fusion. Mais On se garde bien d'en parler ! On pourrait aussi commencer par supprimer 50% des éclairages publics et isoler beaucoup mieux les bâtiments. On pourrait aussi promouvoir la production individuelle d'énergie, mais cela ne plaît pas ! Les constructeurs garantissent UN RENDEMENT de X% sur 25 ans (ce qui est déjà pas mal) donc ne garantissent plus le rendement maximum au-delà de cette durée.
-  « Avec le déploiement des énergies renouvelables, il va falloir multiplier par trois ou quatre les capacités des centrales à gaz en France, en Allemagne ou aux Pays-Bas d’ici 2050 », prévient ainsi le CERRE. Certes, le gaz naturel est l’une des énergies fossiles les moins émettrices de gaz à effet de serre (entre 400 et 500 kg/kWh contre 800 à 1.000 pour le charbon), mais c’est tout de même 100 fois plus que l’hydraulique ou le nucléaire.
-   L’éolien n’est pas une énergie gratuite. Nous payons par la CSPE une taxe pour financer des entreprises privées
-   A cause du manque de vent, la hauteur des éoliennes devient insupportable, inacceptable
-  La baisse des subventions et des dotations de l’état n’est pas une excuse pour qu’une entreprise privée saccage le cadre de vie
-  « Au premier contact en regardant une éolienne à une distance de 4 kilomètres, elle semble majestueuse. Elle tourne lentement et par temps calme nombreux sont ceux qui la trouvent belle voire paisible et rassurante. Pourtant une sensation inquiétante naît en regardant à cette même distance un groupe d’éoliennes classiquement composé de 10 aérogénérateurs de 185 mètres de haut disposés à 400 mètres les uns des autres en arc de cercle. Le sentiment de malaise augmente en s’approchant de ce complexe. D’abord, le gigantisme apparaît et puis surtout le fait que tout disparaît autour ». Jean-Louis Butré. C’est exactement cela !! Alors imaginez des monstres de plus de 200 m de haut en bout de pale !!-  C’est un rapport de force du lobby éolien exercé sur nos politiques, et sur nous le peuple, obligé de nous sacrifier pour que vivent ces industriels. Ce lobby n’en a jamais assez, c’est un ogre, dévoreur de subventions et de territoires, envahisseurs de nos campagnes !
-  Les pays les plus dotés d’éoliennes et de panneaux solaires sont également les plus émetteurs de CO2 dans l’atmosphère : est-ce cela que vous voulez, que la France qui fait partie des pays polluant le moins, devienne l’équivalent de l’Allemagne ? ?
-  Le démantèlement des éoliennes en fin de vie n’est nullement garanti. La provision prévue à cet effet n’est que de 50 000 euros, alors que les devis de démantèlement oscillent entre
350 000 et 800 000 euros. Le propriétaire du terrain et la collectivité locale auront à charge de remettre le site en état.
-  Quel que soit le problème, l'argument "éolienne" ne tient pas la route n'est que vaste fumisterie, mensonges et magouilles véreuses qui ne servent qu'à remplir les poches de certains promoteurs sans scrupules qui se MOQUENT comme de leur dernière chemise de l'écologie, mais l'utilise uniquement comme argument marketing !-  La richesse naturelle et culturelle de la région est l'un de ces principaux atouts. Il ne faut pas qu’elle soit sacrifiée à la spéculation éolienne aveugle qui est en train de prendre une ampleur chaque jour plus inquiétante…
-  Résister aux « chants des Sirènes » nécessite de décrypter leur discours publicitaire enjôleur : Dans toutes les régions de France et dans tous leurs documents publicitaires, les nombreux promoteurs des usines dites aérogénérateurs d'électricité, surjouent leur dévouement au sauvetage de la planète et à la préservation des générations futures en reprenant les discours les plus alarmistes sur le réchauffement climatique dont ils seraient les remparts
-  Vivre en zone rurale est devenu un choix qui coûte : faire tous les matins des kilomètres pour aller travailler ou amener les enfants à l'école, accepter un certain isolement lorsqu'on est plus âgés, obligation d’utiliser la voiture bien au-delà de ce qui serait admissible en termes d’émissions de CO2… Et pourtant, ce choix nous le faisons parce que nous y trouvons malgré tout encore une compensation à tous ces obstacles qui devraient nous inciter à partir vivre plus près de la ville : une certaine qualité environnementale dans une région encore préservée et entourées de sites emblématiques, un refus de laisser mourir des zones qui ne seraient plus consacrées alors qu’à concentrer des activités industrielles qui, pour le moins, mériteraient qu’on leur applique le principe de précaution. Qui viendra dans quelques années s’installer dans ces déserts humains qui se dessinent si, en plus, cela devrait se faire au pied d’énormes « fermes éoliennes » dont le nom même usurpe ce qui faisait le socle de ces zones rurales : les fermes agricoles disparaissent au profit des fermes éoliennes ! … sans que la question énergétique ne soit véritablement abordée.
Ne nous infligez pas cette double peine du saccage de notre environnement qui s’ajouterait à celle de la désertification.
-  Oui au mix énergétique, Oui aux énergies renouvelables fiables, Oui à la dé-carbonisation de notre économie, Oui au respect de la biodiversité, Oui à la défense de notre patrimoine, Oui à la protection de nos sols et de notre agriculture. L’éolien aujourd’hui ne satisfait pas à ces objectifs. Alors NON à la saturation de nos paysages.
Vous m’avez « écoutée », merci de m’entendre ! Véronique LB

 
Le 07/10/2019 à 21:55

A l'attention du Commissaire Enquêteur,

Je suis contre le projet de parc éolien  à Barville en Gâtinais et Egry.

ABO WIND, encore une société allemande qui installe des éoliennes en France. Son Président, Jörg Lukowsky vit bien loin de ses éoliennes !

Encore un projet où l’argent est privilégié au détriment de l’environnement, de la biodiversité, de la santé des riverains et des animaux !

L’installation d’éoliennes terrestres ou offshore est une «  catastrophe écologique ».

Les éoliennes font du bruit, génèrent des infrasons, des basses-fréquences, des champs électromagnétiques qui affectent les humains mais aussi les animaux. L’ANSESagence de sécurité sanitaire de l'alimentation, de l'environnement et du travail, comme pour l’amiante, les pesticides etc….  n’a pas le courage de dénoncer le lien entre les problèmes de santé des personnes et les éoliennes. Pourtant, l’Académie de Médecine recommande depuis 2006, une distance de plus de 1500m entre les éoliennes  et les habitations afin de réduire la nocivité du bruit éolien. En effet, plus les éoliennes sont hautes et puissantes pour de raisons de rentabilité, plus elles sont nocives.

Dans de nombreuses régions allemandes, la distance entre les habitations et les éoliennes est de 1000m, voire de 10 fois la hauteur de l’éolienne (région Bavière) engendrant ainsi une frénésie des sociétés allemandes qui profitent des lois françaises plus favorables (500m) pour installer des éoliennes sur le territoire français.

La France fait la même erreur que l’Allemagne en misant que sur l’éolien alors que la priorité était de tout mettre en œuvre pour réduire la consommation d’électricité et surtout de chercher des alternatives qui n’auront pas d’impact négatif sur l’environnement.

Force est de constater qu’on privilégie l’enrichissement de sociétés qui, pour la majorité d’entre elles sont étrangères (allemandes essentiellement).

L’humain est responsable de la destruction de la planète. N’aggravons pas la situation avec un programme de  transition écologique qui n’est pas respectueux de l’environnement, qui ne protège ni la nature, ni les humains, ni les animaux, ni les océans.

Il est grand temps de dire STOP à l’éolien.Sylvia KIEFFER

-
Le 14/10/2019 à 23:02

Bonjour, ci-joint un avis à joindre à l'enquête publique.

Merci.

Luche Romuald.

> enquête éolien 2019 - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 0,02 Mb

Le 19/10/2019 à 19:18

Bonjour,

Par ce mail, je souhaite vous faire part de mon opposition au projet éolien qui se dessine sur les communes de Barville Egry.

Et ce pour plusieurs raisons:

la ère d'un point de vue environnementale:

En effet contrairement à ce que l'on peut penser, ces projets non rien d'écologique et ont un impact non négligeable sur notre environnement. Commençons par les fondations de ces éoliennes qui vont nécessiter des volumes énormes ( des centaines de M3) de bétons sur une dizaine de mètres de profondeurs et des centaines de mètres de tranché pour acheminé le courant. La construction de ces éoliennes ,qui ne sont déjà pas fabriquées en France, certes, ont une empreinte carbone importante sur notre environnement!

Sans oublié la faune et la flore qui vont se trouver bouleversés voire détruites dans le périmètre de ces éoliennes...

Le brassage de l'air généré par les pales de l'éolienne participe au réchauffement de l'air, comme si notre planète ne se réchauffe pas assez vite de par son activité industrielle existante et nécessaire ! Sans compter qu'il puisse arriver de réchauffer les pales de l'éolienne en période de grand froid pour éviter qu'il ne se forme de la glace sur celle ci...

il faut aussi savoir que celles ci  nécessitent aussi une puissance électrique pour les "démarrer"!!! mais ou est l'énergie renouvelable dont on parle tant!!!!!!!

 la 2ème d'un point de vue économique:

quand on voit les millions d'Euros annoncé pour financer ce projet, mais ou est la rentabilité? L’électricité est revendue moins chère qu'elle ne coûte à produire! Vous connaissez des entreprises qui travaillent de cette manière? on marche sur la tête. Merci les subventions qui tombent de je ne sais ou? Ces éoliennes ne vont "travailler" que 20% de leur temps, comment peut ton parler de rentabiliser de tel investissement avec des temps de fonctionnement si faible, personne ne s’aperçoit de cette supercherie! Ensuite on "indemnise"  quelques propriétaires et/ou agriculteurs alors que le désagrément va toucher tout un canton, ou est la logique économique et ou est placé l'humain dans un tel projet. Si ce projet avait une vrai vocation environnementale, on en parlerait pas tant d'argent, ce projet est à sens unique, il va enrichir certaines entreprises (dont le siège sociale ne se situe peut être même pas en France) et n'aura aucune répercussion en terme d'emploi local!

Aussi contrairement a ce qui peut être dit, cela n’amènera aucune activité touristique dans le beaunnois (cela ce saurait si on pouvait visiter une éolienne!!!!) Déjà que malheureusement notre secteur n'as pas grande vocation touristique je ne vois pas comment on va l'améliorer en créant ces éoliennes. Je ne parle même pas de la dépréciation de l'immobilier dans le secteur. Mais qui veut avoir çà sous ses yeux et pouvoir se réjouir et se dire: c'est magnifique!

Ensuite d'un point de vue paysager:

Je vis à la campagne, c'est pour son cadre, sa tranquillité, son calme, sa beauté, ses jolies paysages. Comment peut on oser dire que l'empreinte visuelle sera minimisée. Notre paysage a déjà été suffisamment transformé avec l'autoroute A19 mais on continue, après tout on n'est plus à ça prêt... autant tout finir de gâcher maintenant.

Que sera t'il du démantèlement ce ces "bêtes" dans une vingtaine d'année! Avec des budgets de démantèlement sous estimés, ces "cadavres" resteront inertes sous nos yeux??!!!!

Pour continuer d'un point de vue sociale:

Dans nos petits villages, il est déjà difficile de maintenir une population car les commerces de proximité se font rares, l'activité économique également, comment allons nous attirer ou maintenir de la vie dans nos villages avec un tel projet. Qui peut croire (ouvrons les yeux, enfin!) que nous allons redonner vies à nos campagnes de cette manière et créer des emplois? c'est tout l'inverse qui se dessine.

Pourquoi personne n'est consulté sur un projet d'une telle envergure, tout est fait en force, comme l'a dit lune certaine personne lors d'une réunion, "par la porte ou par la fenêtre, nous aurons ces éoliennes", nous sommes juste bon à nous taire, sommes nous toujours en démocratie? Ou est placé l'humain dans ce projet?

Et pour finir l'impact sur notre santé:

Que savons nous des nuisances générées par une éolienne? Personne ne nous informe, il suffit de se renseigner auprès de personnes qui subissent dèja ces nuisances. Le champs magnétique créer peut provoquer des gènes plus ou moins importantes pour des personnes sensibles, problèmes de sommeil par exemple... Les animaux aussi peuvent ressentir également ces nuisances.

En conclusion de cet argumentaire, pourquoi, à l'inverse de créer de l'énergie dont nous n'avons pas besoins, ne pas investir pour former nos citoyens à mieux consommer cette énergie, mieux s'isoler, moins gaspiller, proposer des équipements électriques novateurs, moins gourmands. Servons nous des expériences déjà vécues en France et surtout hors de nos frontières pour s'apercevoir que l'éolien n'apporte rien ( bien au contraire) de plusieurs point de vues: économique, humain, social, environnement.

Recevez, Madame, Monsieur, mes sincères salutations.

Damien LEROY

 
Le 20/10/2019 à 17:40  

> 2019-10-20_173726 - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 1,26 Mb

> oppo eol - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 0,63 Mb

Le 27/10/2019

à 10:42

 

> Hureau J - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 0,62 Mb

Rapport et conclusions de la commission d'enquête remis le 28 novembre 2019

> Rapport - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 2,93 Mb

> PV de synthèse des observations - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 0,17 Mb

> Mémoire en réponse du pétitionnaire - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 2,12 Mb

> Conclusions - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 0,44 Mb

 
 

Documents listés dans l’article :