Actualités

Rapport d'activité 2018 des services de l'Etat dans le Loiret

 
 
Le préfet présentait le rapport d'activité 2018 des services de l'État dans le Loiret et a dressé un premier bilan de l'année 2019.

L’action de l’État s’ordonne autour de 4 priorités : un État qui protège, un État qui agit en faveur de l’économie et de l'emploi, un État qui soutient les plus fragiles, un État qui œuvre pour un aménagement durable et équilibré des territoires.

Un État qui protège :

  • la délinquance générale a diminué de 2 % dans le Loiret en 2018 ;
  • les résultats de la sécurité routière sont encourageants : 31 tués au 1er décembre 2019 contre 45 à la même période 2018 ;
  • la sécurité civile reste une priorité de l’État. 220 communes ont été reconnues en état de catastrophe naturelle au titre de la sécheresse de 2018.

Un État qui soutient l’emploi et l’activité économique :

  • il apporte un soutien aux restructurations industrielles, aux filières stratégiques avec la Région Centre-Val de Loire ;
  • il anime la politique d’innovation et de transformation numérique, avec un accompagnement de 250 PMEPetites et moyennes entreprises et entreprises de taille intermédiaire d'ici 2022, et une contribution de   2,3 millions d’euros, dans le cadre du plan national "Industrie du futur";
  • il apporte son soutien au secteur agricole qui reste fondamental pour la vitalité et l’équilibre du territoire. Pour compenser les difficultés dues aux épisodes de gel et de sécheresse, un dégrèvement d'office de 60% de la taxe sur le non bâti a été mis en oeuvre pour compenser les pertes subies. Il représente 225 000 d'économie pour les agriculteurs du Loiret.
  • la bataille pour l'emploi continue mais elle n'exclut pas la pénurie de main d'oeuvre dans des secteurs créateurs d'emploi. D'où l'initiative prise par le Gouvernement : la mobilisation pour l'emploi et la transition écologique et numérique. Un plan d'actions régional  poursuit les objectifs suivants : lever les freins du quotidien pour les apprentis et les personnes en formation, faciliter la recherche de formation et d'apprentissage, pallier les difficultés de recrutement des entreprises.

Un État qui soutient les plus fragiles avec :

  • l’accès à l’hébergement et au logement pour tous, dans des conditions conformes à la dignité humaine ;
  • le soutien aux quartiers en difficultés : 5 contrats de ville pour agir sur l’ensemble des leviers : sécurité, rénovation urbaine (86 M€ pour les quartiers prioritaires de la ville), emploi, éducation, culture, vie associative ;
  • la stratégie nationale de prévention et du lutte contre la pauvreté. l’État participe à hauteur de près d’1 M€ en 2019 en appui aux initiatives d’insertion du Loiret. Nomination auprès du préfet, d’un référent régional pour soutenir le déploiement du plan pauvreté.

Un État qui œuvre pour un aménagement durable et équilibré des territoires en partenariat avec les collectivités territoriales.

  • 15 M € de la part de l’État, pour subventionner 300 projets dans le département ;
  • le programme « Action Coeur de ville pour revitaliser les centres-villes des communes moyennes ;
  • l’accès aux soins, priorité majeure qui sera inscrit dans le prochain contrat de plan État-Région ;
  • la progression en matière de couverture numérique par le déploiement de la fibre optique. Le soutien de l'État s'élève à 20,5 M€ ;
  • la création du réseau France Services par la refonte du réseau existant des 14 Maisons de service au public ;
  • l’accompagnement des territoires vers la transition écologique, la gestion économe de l’espace, la gestion de la ressource en eau.
  • Pour en savoir plus : le document du rapport d'activité 2018 des services de l'État dans le Loiret

> BAT1-RA-PREFECTURE_2018 - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 7,18 Mb