Actualités

Lancement du Grenelle des violences conjugales dans le Loiret

 
 
Lancement du Grenelle des violences conjugales dans le Loiret

La prévention et la lutte contre les violences faites aux femmes, en particulier celles commises au sein du couple, constituent depuis plusieurs années, une priorité de l’action gouvernementale. Elle a été déclarée, le 25 novembre 2017, grande cause nationale du quinquennat par le président de la République.

La prévention et la lutte contre les violences faites aux femmes, en particulier celles commises au sein du couple, constituent depuis plusieurs années, une priorité de l’action gouvernementale. Elle a été déclarée, le 25 novembre 2017, grande cause nationale du quinquennat par le président de la République.

Le 3 septembre, le Premier ministre a ouvert le « Grenelle des violences conjugales » en identifiant 4 priorités :

  • la mise à l’abri des femmes victimes de violences conjugales,
  • la protection des femmes à toutes les étapes de leurs démarches,
  • l’éloignement des conjoints
  • et la protection des enfants avec leur mère.

Dans ce cadre, un Comité Local d’Aide Aux Victimes (CLAV) dédié aux violences conjugales, a été réuni à la préfecture le vendredi 6 septembre 2019 sous la co-présidence de M. Pierre POUËSSEL, préfet de la région Centre-Val de Loire, préfet du Loiret, M. Nicolas BESSONE, procureur de la République d’Orléans et M. Loïc ABRIAL, procureur de la République de Montargis.

L’État et la justice ont souhaité mobiliser toutes les parties prenantes de la lutte contre les violences conjugales autour d’échanges constructifs. Ces forces vives sont représentées par les associations, les collectivités locales, ainsi que les professionnels pouvant avoir à traiter des violences conjugales.

Les partenaires mobilisés pour cet événement ont apporté leur témoignage dans leurs pratiques ainsi que les difficultés rencontrées. Ils ont formulé des propositions concrètes pour l’amélioration du traitement des violences conjugales dans le Loiret.

Quatre thématiques ont particulièrement été abordées

  • Le recueil des plaintes des victimes dans les hôpitaux,
  • Les mesures à renforcer pour repérer et protéger les victimes,
  • L'hébergement en urgence,
  • La prévention.

Plusieurs pistes d’améliorations ont été préconisées

  • Formaliser le recueil de preuve sans plainte au CHRO,
  • Inclure un questionnaire systématique pour détecter les violences dans les protocoles d’accueil des différentes structures,
  • Créer des bons de transport pour permettre le transport des femmes et de leurs enfants vers l’hôpital ou l’hébergement d’urgence,
  • Sensibiliser les services de police et justice,
  • Concevoir et mettre à disposition des communes une mallette pédagogique sur le respect, destinée aux enseignants du 1er degré.

En savoir plus :

> DP Grenelle des violences conjugales - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 0,21 Mb