Actualités

La journée mondiale des réfugiés dans le Loiret

 
 
Une journée qui illustre les dispositifs mis en oeuvre par l'État et tous les acteurs impliqués pour l'accueil et l'accompagnement des réfugiés sur le territoire national.

Engagée pour faciliter l’accueil, l’intégration et le logement des réfugiés dans le Loiret, la préfecture du Loiret a souhaité aujourd’hui, à l’occasion de la Journée mondiale des réfugiés, donner la parole à des acteurs des structures d’accompagnement de réfugiés du Loiret, qui suivent des cursus de formation en langue française et dans les secteurs du bâtiment et de la fibre optique.

Les projets développés depuis un an visent à mettre l’accent sur l’appropriation de la langue et des Valeurs de la République, à renforcer l’accès au logement, à la santé et à l’emploi.

Pour Ludovic PIERRAT, secrétaire général adjoint à la préfecture du Loiret « L’enjeu est de construire une intégration durable dans notre société, l’obtention du statut de réfugié ne marquant plus la fin d’un accompagnement, mais le début d’un parcours global d’accompagnement ».

Première étape dans un centre de formation pour le suivi de cours d’apprentissage de la langue française où, sous la houlette d’Hornélie LUTETE, leur formatrice, 15 personnes de nationalités diverses (Somalie, Turquie, Sénégal, Syrie, Soudan, etc.) suivent toute la semaine, sur une période de plusieurs mois des cours d’alphabétisation, de perfectionnement en langue française, de remise à niveau, organisé par Pôle emploi. « Certains n’ont pas été scolarisés dans leur pays d’origine, les niveaux sont différents, les réfugiés n’ont pas le même profil, pas la même histoire... » rappelle Hornélie LUTETE.

Deuxième étape au centre de formation professionnelle de l’AFPA d’Olivet où plusieurs réfugiés ont commencé depuis fin avril, une formation de 6 mois, en maçonnerie ou fibre optique. Cette formation se déroule en partenariat avec les entreprises adhérentes à la Fédération française du bâtiment (FFB) qui parrainent les stagiaires, pour ensuite leur offrir un travail dans leur secteur de compétence rappelle Valérie GIRARD, la directrice de l’AFPA.

Autres acteurs présents lors de ce déplacement et très impliqués pour l’accueil et l’accompagnement des réfugiés :

Rachel MORIN, directrice territoriale de l’Office français de l’immigration et de l’intégration Centre-Val de Loire, seul opérateur de l’État en charge de l’intégration des migrants durant les 5 premières années de leur séjour en France

Nadia DHIFALLAH, responsable à l'association Aurore, des programmes liés à l’accueil et au suivi des réfugiés en région Centre-Val de Loire.

Seytap ATAKOL, directrice de l’agence de Pôle Emploi, Orléans Sud, responsable de la mise en œuvre des programmes d’alphabétisation, de perfectionnement pour les réfugiés.

Isabelle GAUDRON, vice-présidente du Conseil Régional, déléguée à la formation professionnelle, à l’insertion et à l’orientation.

Dans le Loiret, le nombre de réfugiés et protégés subsidiaires s’élève à près de 4 500 personnes. Au plan national, on estime à plus de 277 000 personnes le nombre de bénéficiaires d’une protection internationale.

eleves ID formationVIDE
acteurs ID formationVIDE
AFPA - photo de groupeVIDE
AFPA _ formation