Actualités

Journée internationale pour l'élimination de la violence à l'égard des femmes

 
 
Journée internationale pour l'élimination de la violence à l'égard des femmes

Plusieurs actions menées en partenariat avec l'État sont organisées dans le Loiret.

La journée internationale pour l’élimination de la violence à l’égard des femmes

Dans le cadre de la Journée internationale pour l’élimination de la violence à l’égard des femmes, plusieurs actions menées en partenariat avec l’État, sont organisées dans le département du Loiret.

  • MONTARGIS : jeudi 14 novembre 2019 à 14h00, salle Girodet, 1 rue du Fbg de la Chaussée -

-pour les professionnels-

Réunion du Grenelle des violences conjugales.Le procureur de la République et le sous-préfet ont réuni l’ensemble des acteurs locaux afin de relever des propositions d’amélioration pour lutter plus efficacement, contre les violences faites aux femmes, à l’échelle de l’arrondissement de Montargis.

-pour les professionnels-

Forum en présence d’une dizaine de structures locales "violences sexistes et sexuelles :

« identifier la stratégie des agresseurs pour accompagner les publics ». Conférence d’Emmanuelle PIET, présidente du Collectif féministe contre le viol et tenue de stands par des associations locales.

Ce forum sera ouvert à 10h00 par Xavier MAROTEL, directeur de cabinet du préfetetsera piloté par la Déléguée départementale aux droits des femmes et à l’égalité.

  • PITHIVIERS : lundi 25 novembre 2019, de 13h30 à 16h30, à la salle des fêtes

-tout public-

Colloque d’Information et prévention des violences conjugales, organisé par la Gendarmerie nationale.

13h30 : accueil des participants

13h40: exposé des droits des victimes et des démarches de plainte, en partenariat avec l’AVL ( association d’aide aux victimes du Loiret), la Maison du Département de Pithiviers, le CIDFF (centre d’information sur les droits des femmes et familles du Loiret), le Laé (lieu d’accueil et d’écoute), l’AIDAPHI.

15h00 : temps d’échange entre les visiteurs, les associations et les partenaires présents.

15h45 : séance didactique de self-défense animée par le club de karaté de Boynes, en collaboration avec le référent « violence infra familiale » de la Brigade de Gendarmerie de Pithiviers.

  • PITHIVIERS : du lundi 25 novembre 2019 au lundi 2 décembre 2019, de 13h30 à 20h00, dans le hall du cinéma le Mail

-tout public-

Exposition « Violences elles disent NON » en partenariat avec l’association « Femmes solidaires » et le dispositif politique de la ville de Pithiviers.

  • ORLEANS : lundi 25 novembre à 16h15, au Lieu d’accueil et d’écoute (Laé), 55 faubourg Saint- Vincent

-pour les professionnels-

Visite du Laé par  Xavier MAROTEL, directeur de cabinet du préfet.

Les professionnels de cet accueil de jour, conseillent les femmes sur le plan juridique et

psychologique, et propose des séances de sophrologie, et un accueil collectif.

Présentation des missions des intervenants sociaux, placés auprès des services de police et de gendarmerie (ISCG) : accueillir les femmes en amont du dépôt de plainte à la police et à la gendarmerie.

  • SAINT-JEAN-DE-BRAYE : mardi 3 décembre 2019, de 9h30 à 17h00, AIDAPHI, 71 avenue Denis Papin

-pour les professionnels-

Colloque régional sur l’hébergement et le logement des femmes victimes. L’accès à un logement constitue souvent une mesure urgente pour protéger une femme d’un conjoint violent, mais aussi un préalable, à toute reconstruction pour une victime de violences conjugales. Le colloque s’adresse à des professionnels d’horizons différents des six départe ments de la région Centre-Val de Loire : associations spécialisées sur les droits des femmes, acteurs de l’hébergement et du logement, services des collectivités territoriales et de l’État, partenaires du champ social, de la justice et des forces de l’ordre.

  • Mois de novembre et décembre 2019

-pour les professionnels-

Opération de sensibilisation au cycle des violences et des dispositifs locaux, par la déléguée départementale aux droits des femmes et à l’égalité, auprès de tous les travailleurs sociaux des Maisons du département du conseil départemental, ainsi qu’auprès des sages-femmes du département.