Actualités

Echanges avec les maires lors de l'assemblée générale de l'AML

 
 
Echanges avec les maires lors de l'assemblée générale de l'AML

M. Jean-Marc Falcone, préfet du Loiret, a rencontré les maires du Loiret réunis en assemblée générale le samedi 27 avril 2019.

A cette occasion, le préfet a tenu à remercier les maires pour leur approche constructive ayant permis d’avancer sur certains dossiers tels que les aires de grand passage des gens du voyage, la poursuite de l’activité de l’arboretum des Barres, la création d’un EPAGE sur le bassin du Loing...

Il a souligné leur rôle décisif dans le grand débat : 254 cahiers citoyens ont été collectés et 157 réunions d’initiatives locales se sont tenues dans le Loiret.

A la suite de la présentation par le Premier Ministre, le 8 avril dernier, des premiers éléments de synthèse nationaux, le préfet a relevé les thématiques qui retiennent aujourd’hui l’attention de l’État, notamment l’exigence de fraternité, de proximité et de lien quotidien, de même que la nécessité de rétablir l’équilibre entre les métropoles et les communes qui se trouvent à l’extérieur des logiques métropolitaines et les enjeux d’adaptation des services publics pour qu’ils redeviennent des services de contact, et pas uniquement numériques.

Jean-Marc FALCONE a présenté les 4 grandes orientations retenues par le Président de la République, lors de sa conférence de presse du jeudi 25 avril, des suites qu’il compte donner au grand débat :

1°)  « changer, beaucoup plus en profondeur et rapidement, notre démocratie, notre organisation, notre administration » : il s’agit notamment de conforter la démocratie représentative ; d’ouvrir un nouvel acte de décentralisation, avec un principe de différenciation territoriale ; de redéfinir un pacte territorial pour réconcilier les métropoles, les villes moyennes et le rural et pour remettre de la présence de services publics ;

2°) « remettre l’humain et la justice au cœur du projet national », en baissant les impôts en particulier des classes moyennes, en réduisant les inégalités sociales par l’investissement dans la petite enfance et l’éducation, en mettant l’accent sur le travail et le mérite ;

3°) investir « dans les grandes transitions pour bâtir la confiance » : ce sont les enjeux du climat, de l’agriculture, de la réindustrialisation, de la réforme des retraites ;

4°) « défendre, réaffirmer les permanences du projet français » : avec une nouvelle politique familiale, la reconnaissance de l’engagement sous toutes ses formes, la réaffirmation de la laïcité, la refondation de notre politique migratoire au sein de l’Europe.

Sur l’ensemble de ces sujets, le Gouvernement doit désormais formuler des propositions et engager la discussion avec le Parlement et les partenaires sociaux.

Jean-Marc FALCONE a ensuite abordé sur les politiques publiques concernant les maires du Loiret, soit parce qu’elles sont conduites directement par l’État soit parce qu’elles ont trait aux collectivités territoriales.

Il a tout d’abord remercié les maires pour leur implication dans l’organisation des élections européennes du 26 mai prochain.

Il a ensuite évoqué la question de la présence des services publics en milieu rural, l’un des thèmes prioritaires remontés dans le cadre du grand débat et sur lequel le Président de la République a fait des annonces avec l’idée d’aller plus loin dans le développement d’un réseau tel que celui des maisons de service au public, qui regrouperait des services de l’État et des collectivités.

Le préfet a également exposé certaines perspectives pour 2019:

  • assurer une plus grande présence des services de l’État dans le réseau des 17 maisons de service au public (MSAP) du Loiret,
  • lutter contre la désertification médicale en soutenant, avec l'agence régionale de santé, la création de projets de maisons de santé pluridisciplinaires pour obtenir une meilleure couverture médicale globale,
  • résorber la fracture numérique en identifiant des sites prioritaires pour l’implantation de nouveaux pylônes,
  • maintenir à un haut niveau le soutien à l’investissement local :

La dotation d’équipement des territoires ruraux (DETR) s’élève pour le Loiret, en 2019, à 9 288 802 € avec 4 communes nouvellement éligibles : Pithiviers, Ouzouer-sur-Loire, Saint-Benoît-sur-Loire et Ingré. 175 dossiers ont été retenus, représentant 40,8 millions d’euros d’investissements publics.

La dotation de soutien à l’investissement local (DSIL) a été pérennisée et atteindra près de 6 millions d’euros pour 2019. L’appel à projets est lancé depuis quelques jours.

S’agissant de la dotation globale de fonctionnement (DGF), l’enveloppe pour le Loiret est stable (baisse inférieure à 0,1%). Cela traduit l’engagement du Gouvernement à stabiliser, en 2019 comme en 2018, le montant global versé aux collectivités, après quatre années consécutives de baisse, entre 2013 et 2017.

Le préfet a enfin détaillé les « opérations de revitalisation de territoire »(ORTOpération de revitalisation de territoire), créées par la loi évolution du logement, de l’aménagement et du numérique – dite loi ELAN. Nouvel outil visant prioritairement à lutter contre la dévitalisation des centre-villes, elles permettant de renforcer l’attractivité commerciale en centre-ville, de favoriser la réhabilitation de l’habitat, de mieux maîtriser le foncier et de faciliter les projets à travers des dispositifs expérimentaux. Les actuelles conventions « Action cœur de ville » ont vocation à se transformer en ORTOpération de revitalisation de territoire.