49 communes du Loiret reconnues en état de catastrophe naturelle

 
 
49 communes du Loiret reconnues en état de catastrophe naturelle pour mouvements de terrain différentiels consécutifs à la sécheresse et à la réhydratation des sols.

Par arrêté du 29 avril 2020 paru au Journal Officiel du 12 juin 2020 , l’état de catastrophe naturelle pour des dommages causés par des mouvements de terrain différentiels consécutifs à la sécheresse et à la réhydratation des sols a été prononcé

  • du 1er avril au 30 septembre 2019 pour les 7 communes suivantes :
- Briarres-sur-Esonne - Foucherolles
- Chevry-sous-le-Bignon - Puiseaux
- Courtenay - Rozoy le Vieil
- Ervauville  
  • du 1er juillet 2019 au 30 septembre 2019 pour les 42 communes suivantes :

- Amilly - Autry-le-Châtel

- Batilly-en-Gatinais - Beaulieu-sur-Loire

- Beaune-la-Rolande - Bonny-sur-Loire

- Boynes - Breteau

- Briare - Cerdon

- Cernoy en Berry - Champoulet

- Chapelle-sur-Aveyron (la) - Châtillon-Coligny

- Châtillon-sur-Loire - Chevillon-sur-Huillard

- Douchy-Montcorbon - Ferté-Saint-Aubin (la)

- Gien - Gy-les-Nonains

- Jouy-le-Potier - Lailly-en-Val

- Melleroy - Meung-sur-Loire

- Montargis - Nancray-sur-Rimarde

- Nevoy - Olivet

- Orléans - Pierrefitte-ès-Bois

- Poilly-lez-Gien - Saint-Brisson-sur-Loire

- Saint-Cyr-en-Val - Saint-Gondon

- Saint-Hilaire-sur-Puiseaux - Saint-Martin-sur-Ocre

- Saint- Maurice-sur-Aveyron - Solterre

- Thou - Triguères

- Villemurlin - Vimory

Il est rappelé à cette occasion que les assurés doivent déclarer à leurs assureurs ou à leurs représentants locaux tout sinistre susceptible de faire jouer la garantie catastrophe naturelle dès qu’ils en ont connaissance, et au plus tard dans les 10 jours suivant la publication au journal officiel