Année 2019

Suivi hydrologique et gestion de la période d’étiage

 
 
Un cadre va être défini pour toute la saison. Des arrêtés sont soumis à la consultation du public actuellement sur ce site.

Suivi hydrologique et gestion de la période d’étiage

Après un été 2018 très sec, les pluies de l’automne et de l’hiver ont été largement inférieures à la normale des 30 dernières années sur le département du Loiret. Elles n’ont donc pas permis une recharge suffisante des nappes, tandis que les prévisions météorologiques anticipent un début d’été chaud et sec. La plus grande vigilance est donc nécessaire pour gérer les ressources en eau limitées durant la période estivale.

C’est pourquoi le comité des usages de l’eau du Loiret s’est réuni en préfecture le 24 avril dernier. Ce comité rassemblant élus locaux, acteurs économiques, associations et administrations décide chaque année des mesures de gestion à adopter pour la saison estivale à venir en cas de manque d’eau. L’objectif est de réagir rapidement aux évolutions du débit des cours d’eau et de la situation des nappes souterraines, pour garantir des ressources en eau suffisantes pour les usages prioritaires que sont l’eau potable, la sécurité civile (réserves incendie) et la vie des organismes aquatiques.

Ainsi, un cadre est défini pour toute la saison, qui prévoit les restrictions des différents usages de l’eau : arrosage des parcs et jardins, irrigation agricole, usages industriels, remplissage et vidange de plans d’eau, piscines, lavage de véhicules… en fonction du niveau de gravité de la sécheresse. Ce cadre prendra la forme de deux arrêtés préfectoraux, l’un pour la nappe de Beauce et l’autre pour le reste du département du Loiret. Ces arrêtés sont actuellement soumis à la consultation du public sur le site internet de la préfecture.

Le débit des cours d’eau et le niveau des nappes souterraines sont surveillés à partir de mai et jusqu’en fin d’automne par les services de l’État. Si un cours d’eau ou une nappe franchit un seuil d’alerte pré-défini, les mesures de restrictions prévues par le cadre départemental sont promulguées par arrêté préfectoral et diffusées par les mairies des communes concernés. Les arrêtés sont également disponibles sur le site internet national propluvia http://propluvia.developpement-durable.gouv.fr/propluvia/faces/index.jsp qui recense en temps réel les arrêtés de restriction des usages de l’eau. L’agence française de la biodiversité et la direction départementale des territoires contrôlent le respect de ces mesures de restriction. Lorsque le débit du cours d’eau ou le niveau de la nappe remonte au-delà du seuil, les restrictions sont levées.