Château de la Brossette à Chanteau, centre d'accueil de nuit - Signature de la convention entre l’État, la ville de Fleury-les-Aubrais et l’association Imanis

 
 

Mise à disposition et utilisation du Château de la Brossette à Chanteau pour la création d’un centre d’accueil de nuit pendant les périodes de grand froid

Une convention tripartite est signée ce jour, entre l’État, représenté par le préfet, Jean-Marc FALCONE, la ville de Fleury-les-Aubrais, représentée par Mme le Maire, Marie-Agnès LINGUET, l’association IMANIS, opérateur pour le compte de l’État, représentée par son président, M. Denis COLLET.

La mairie de Fleury-les-Aubrais est propriétaire du château la Brossette, à CHANTEAU. La préfecture du Loiret et l’association Imanis ont émis le souhait d’occuper des locaux de la bâtisse pour mettre à l’abri les personnes vulnérables, pendant les périodes de grand froid ou lors d’une baisse marquée et ponctuelle des températures, pendant l’hiver.

Cette convention fixe les modalités de mise à disposition gracieuse et d’utilisation des locaux, par la ville de Fleury-les-Aubrais, auprès de l’association Imanis, pour les périodes de grand froid ou de situations exceptionnelles sur la période hivernale 2018-2019 :

  • Limitation de l’accueil à une partie des locaux du domaine la Brossette.
  • Effectif maximum autorisé à séjourner dans les locaux : 40 personnes vulnérables, dans le cadre d’un accueil de nuit (19h00 à 8h00).
  • Respect rigoureux de la destination des locaux, ainsi que des mesures d’hygiène et sanitaires.
  • Obligation d’entretien et de réparations des locaux pendant le cours de la mise à disposition.

Au-delà des places perennes d’hébergement et des places d’hébergement hivernal supplémentaires pour mettre à l’abri les plus démunis, l’État dans le Loiret, en lien avec les opérateurs, et les collectivités locales fait preuve d’une mobilisation constante en identifiant et en activant des places exceptionnelles supplémentaires.

Ainsi, en s’appuyant sur ces acteurs volontaires et investis, cette convention permettra de réagir rapidement, en cas de froid, pour mettre à l’abri les plus vulnérables dans un esprit de coopération et de concertation.