Année 2019

Mesure des 80km/h : le nombre des tués sur les routes bidirectionnelles du département en recul

 
 
Mesure des 80km/h : le nombre des tués sur les routes bidirectionnelles du département en recul

Dans le Loiret, la tendance est la m^me qu'au niveau national.

Au niveau national, selon les chiffres encore provisoires de l'Observatoire national interministériel de la sécurité routière (ONISR), un an après sa mise en œuvre, la mesure d’abaissement de la vitesse maximale autorisée (VMA) à 80 km/h sur la partie la plus accidentogène du réseau routier national aura permis d'épargner 206 vies humaines par rapport à la moyenne sur cinq ans, de 2013 à 2017. Au deuxième semestre 2018, ce sont 125 vies qui ont été épargnées sur les routes hors agglomération et hors autoroutes et 81 au premier semestre 2019.

Dans le Loiret, la tendance est la même qu'au niveau national. 5 vies ont été épargnées depuis l’application de cette mesure par rapport à la moyenne sur cinq ans, de 2013 à 2017.

Du 1er juillet 2018 au 30 juin 2019 :

  • 15 personnes ont été tuées sur les routes bidirectionnelles alors que ce nombre s’élevait à 20 personnes en moyenne sur la période 2013/2017
  • on recense 32 tués sur toutes les routes du département. Ce nombre étaitde 45 tués en 2018, 37 en 2017 et 43 en 2016.
  • la proportion du nombre des tués sur les routes bidirectionnelles était de 46,88 % (15 tués sur 32) alors qu’elle était de 54% sur la période 2013/2017 (101 tués sur 187).

Toutefois, le nombre des accidents et blessés, arrêté au 30 juin 2019 dans le Loiret est en hausse depuis un an.

On enregistre pour le 1er semestre 2019, 323 accidents contre 602 sur toute l’année 2018 et 611 sur toute l’année 2017.

Le constat est le même pour le nombre de blessés qui est de 402 pour le premier semestre 2019, contre 742 sur toute l’année 2018, et 735 sur toute l’année 2017.

Malgré une accidentalité globalement en hausse, les accidents présentent un taux de mortalité moins important.